• La Tribune > 
  • Arts 
  • > La Course des régions devient pancanadienne 

La Course des régions devient pancanadienne

Denise Provencher, directrice générale et fondatrice de la... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Denise Provencher, directrice générale et fondatrice de la Course, Pierre Javaux, président du conseil d'administration de la Course, Pascale Bussière, porte-parole de l'édition 2016, et Stéphane Laberge, chef des services français de Radio-Canada Estrie, sont fiers de s'unir pour la première édition pancanadienne de la Course des régions.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Après être devenue régionale en 2007, puis provinciale en 2013, la Course des régions, événement ayant débuté dans le Haut-Saint-François, continue de voir grand en s'ouvrant à l'ensemble de la francophonie canadienne.

Grâce à son nouveau partenariat établi avec Radio-Canada, présentateur officiel de la compétition, la Course des régions invite désormais non seulement les cinéastes émergents des 17 régions administratives du Québec à saisir leur caméra pour filmer leur coin de pays, mais également les créateurs du reste du Canada, divisé en quatre grandes régions : l'Atlantique, l'Ontario, les Prairies et l'Ouest-Territoires.

« Ce partenariat nous a vraiment permis d'y aller d'un océan à l'autre. Avec la puissance du radiodiffuseur public national, on s'est dit que c'était possible d'aller toucher les jeunes cinéastes par ce canal-là », indique Denise Provencher, directrice générale et fondatrice de la Course des régions.

« Ça nous permet aussi de nous ouvrir à toutes les régions du Québec. Avant, seulement 13 d'entre elles participaient, ajoute-t-elle. On est super contents, parce que notre mission, c'est de soutenir les jeunes cinéastes dans les régions, où qu'ils soient. Je trouve ça extraordinaire, parce qu'ils ont à leur portée une superbe occasion pour faire découvrir leur talent. »

Les cinéastes francophones de 18 à 35 ans en début de carrière professionnelle doivent, pour s'inscrire, soumettre un très court film (une à deux minutes) ainsi qu'un synopsis de fiction de cinq minutes, tous deux inspirés de leur région.

« Par la suite, plusieurs jurys vont être formés pour sélectionner 21 cinéastes, un par région, pour vivre une expérience stimulante de six semaines. »

De 79 à 300

Les élus bénéficieront d'un budget de production et seront mentorés par des professionnels de l'Institut national de l'image et du son (INIS) dans le but de réaliser un court métrage professionnel. Des prix d'excellence seront remis aux meilleurs cinéastes, lors de la Soirée de première, événement clôturant la Course et webdiffusé en direct sur Ici.Radio-Canada.ca/course le 27 octobre.

Ayant reçu 79 candidatures l'an dernier, les organisateurs de la Course

des régions espèrent en amasser près de 300 cette année.

« La Course est un événement précieux, car elle a été créée exclusivement pour la relève. C'est une occasion exceptionnelle de suivre le parcours de 21 cinéastes tout au début de leur carrière. C'est en vivant de telles expériences que la passion, le talent et la débrouillardise de la relève se forgeront », a déclaré Pascale Bussières, porte-parole de l'événement.

Les cinéastes intéressés ont jusqu'au 31 juillet pour s'inscrire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer