Créer à dix mains

Simon Turcotte et Guillaume Bouliane-Blais sont deux des... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Simon Turcotte et Guillaume Bouliane-Blais sont deux des cinq membres de la nouvelle troupe du Potluck, qui s'installe cet été à la Salle du Parvis de Sherbrooke. Les cinq comédiens signent texte et mise en scène de la pièce Bistro chez Phil, une création écrite à dix mains.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Tremblay
La Tribune

(Sherbrooke) La toute nouvelle troupe du Potluck ne fait pas les choses comme tout le monde. Et elle n'emprunte pas la voie la plus facile. Invitée à présenter un projet théâtral pour animer les soirées de la salle du Parvis cet été, la bande des cinq a choisi d'écrire et de créer sa propre pièce. À dix mains. En accéléré.

« On a d'abord épluché le répertoire des textes existants. On en a commandé un en France, mais lorsqu'il est arrivé et qu'on l'a parcouru, on a réalisé qu'on aurait un gros travail à faire pour l'adapter au public d'ici. Tant qu'à le réécrire, on s'est dit qu'on était aussi bien de créer notre propre matériel », explique Simon Turcotte.

 C'était au printemps dernier. Autant dire hier. Avec Guillaume Bouliane-Blais, Nadya Fréchette, Alexe Laroche et Sabrina Pariseau, il s'est mis à l'ouvrage. À cinq têtes, ils ont noirci des pages et des pages. Ils ont tissé la trame du Bistro chez Phil, une pièce dans laquelle Pat, un jeune serveur et coureur de jupons, demande à son ami Phil de le remplacer derrière le comptoir, le temps qu'il se rende à un rendez-vous secret en catimini.

« La blonde de Pat se doute de quelque chose. Pour en avoir le coeur net, elle mandate une copine pour faire l'aguicheuse auprès de son chum. Mais la copine en question ne sait pas qu'elle a affaire à Phil et pas à Pat », explique Guillaume Bouliane-Blais.

Costaud mandat

D'autres clientes viennent brouiller les pistes et semer la zizanie. Les péripéties se multiplient. Les situations comiques aussi, promettent les créateurs : « On s'appelle la troupe du Potluck parce que ça nous caractérise bien : on vient d'univers différents, tout le monde arrive avec ses forces et, lorsqu'on les met ensemble, ça fait une recette gagnante. Chacun a amené des idées auxquelles les autres n'auraient pas pensé. Ça a donné une pièce plus riche », dit Simon Turcotte, qui a auparavant joué dans les pièces d'été de Skênê Machine.

Il reste que c'est un mandat costaud de créer une production de toutes pièces, de la mettre en scène et de l'interpréter. La troupe ressent une certaine fébrilité à l'idée de la première qui s'en vient à vitesse grand V.

« On fait tout, on met notre nom là-dessus, on ne voudrait pas arriver avec un citron. On travaille très fort pour présenter quelque chose à la hauteur des attentes. La pièce est en constante évolution, on la peaufine actuellement. Nous savons qu'elle va bouger encore en cours de saison. Nous sommes trois qui avons fait nos classes dans la ligue d'improvisation, nous savons nous adapter aux réactions du public », exprime Guillaume Bouliane-Blais. Celui-ci détient une maîtrise en génie et il a conçu quelques éléments de décor « funky » pour pimenter les représentations.

Vous voulez y aller ?

Bistro chez Phil

Troupe du Potluck

Jeudi, vendredi et samedi, 20 h

Du 7 juillet au 20 août

Salle du Parvis

Entrée : 23 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer