• La Tribune > 
  • Arts 
  • > La lune s'invite à la magie de Foresta Lumina 

La lune s'invite à la magie de Foresta Lumina

Le parcours nocturne Foresta Lumina a connu une... (Spectre média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Le parcours nocturne Foresta Lumina a connu une assistance record pour la première fin de semaine de la saison, et la magie est toujours au rendez-vous dans le regard de ceux qui vivent l'expérience.

Spectre média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ève Bonin
La Tribune

(Coaticook) « Y a pas juste Foresta Lumina qui est beau, la lune aussi hein! » Le papa qui rassurait son jeune fils à l'entrée de l'impressionnant pont suspendu au-dessus de la Gorge de Coaticook n'aurait su mieux dire : la météo clémente et la lune presque pleine ont composé un tableau naturel idéal pour la fin de semaine d'ouverture de Foresta Lumina.

Plus de 2400 personnes ont franchi le portail du parcours illuminé vendredi et samedi. C'est plus que le score atteint l'an dernier pour la première, et même si ça ne bat les records d'assistance qu'on a atteints au plus fort des saisons précédentes, c'est tout de même beaucoup pour ces courtes nuits de veille de solstice. Selon la directrice générale du Parc de la Gorge, Caroline Sage, c'est de très bon augure pour l'été qui commence. « On est super contents! Les réservations sont aussi en hausse par rapport à l'an passé. »

Si l'on croit les murmures (humains) entendus sur le sentier, les retouches apportées à Foresta Lumina sont tangibles. « Les effets sonores sont plus intenses, on dirait », a soufflé un visiteur ayant fait le trajet l'an dernier. Ils étaient d'ailleurs nombreux, en ce soir de première, à être de retour dans la forêt enchantée pour une deuxième visite. « On est revenus pour que notre plus jeune puisse le voir, c'est vraiment quelque chose à ne pas manquer » confie Louise-Andrée Sylvestre, venue de Joliette avec sa famille.

Claudette Lajoie et Gaétan Plourde, de Saint-Hubert, en étaient quant à eux à leur première expérience. « Ça valait vraiment le déplacement. J'ai trouvé le dernier secteur près de la rivière très féerique » confie Mme Lajoie, qui a dit apprécier les nombreuses haltes pour s'asseoir tout au long du trajet. « C'est un peu dur pour les vieux de notre âge, ça nous permet de reprendre notre souffle! »

La plupart des visiteurs interrogés au quai d'embarquement de la navette, qui transporte les visiteurs du centre-ville au Parc de la Gorge, étaient de l'extérieur de l'Estrie. « On vient de Saint-Hyacinthe, on a planifié toute notre journée dans la région en fonction de ça », mentionne Pierre Gabrielli. « J'ai trouvé ça magique, c'était fabuleux, je recommande à tout le monde. »

On conseille chaudement aux visiteurs d'utiliser cette « navette enchantée » en partance du Pavillon des arts et de la culture de Coaticook - et non pas de l'hôtel de ville comme semblaient le croire plusieurs visiteurs vendredi dernier. Si elle n'était pas tout à fait au point en ce premier week-end, on nous a promis que sa décoration sera finalisée et que les « gardiens de Foresta Lumina » seront en poste pour l'animer dès le 24 juin. Elle permettra de prolonger un peu le plaisir de la soirée en entendant les commentaires des gens qui ont partagé l'expérience, comme cette petite fille qui envoyait la main aux fées par la fenêtre en leur souhaitant bonne nuit. Y a pas juste Foresta Lumina qui est beau : la magie qui habite ceux qui l'ont vécu aussi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer