• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Entrevue à la course avec Geneviève Gagnon 

Entrevue à la course avec Geneviève Gagnon

Geneviève Gagnon a littéralement changé la relation de plusieurs personnes avec... (Fournie)

Agrandir

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Stéphanie Beaudoin   </p>
Stéphanie Beaudoin

Journaliste stagiaire

La Tribune

(Sherbrooke) Geneviève Gagnon a littéralement changé la relation de plusieurs personnes avec la course... et la santé en général. Connue pour ses capsules vidéo Cours Toutoune, elle vient de mettre par écrit ses conseils, ses blagues et ses témoignages.

Comment l'aventure Cours Toutoune a-t-elle commencé?

Je n'ai pas décidé, c'est un accident. J'ai fait une joke un jour avec mon cellulaire parce que j'écoutais l'émission de Dominic Arpin, Cours toujours. On y voit des gens courir dans de beaux sentiers, il y a une entrevue pendant la course, des conseils sur comment courir, quel équipement acheter... Ça m'a inspirée. J'ai décidé de faire la même chose, mais moi, c'est Cours Toutoune. C'était une parodie pour faire rire mes amis. Jamais je ne me serais doutée que j'en serais aujourd'hui à 40 capsules, des vêtements et presque une entreprise! Il n'y avait rien de prévu. Ma joke d'une minute et demie a changé ma vie au complet.

Tu as beaucoup d'expressions cocasses. D'où sortent-elles?

Toutes de ma tête, très impulsivement. Je suis une personne vite en improvisation. Quand je parle, l'inspiration sort tout d'un bout. Ces expressions-là, c'est Geneviève Gagnon. Il n'y a rien de scénarisé avant que je sorte mon cellulaire pour me filmer. Pour mon livre, il est certain qu'il a fallu que je fasse beaucoup de recherches. Je suis allée m'informer sur la course, les souliers, la posture. Je voulais donner un produit fiable qui raconte les vraies affaires.

Quel est l'impact de Cours Toutoune autour de toi?

Les dictons inspirent beaucoup de personnes, plus que ce que j'aurais pu imaginer. Je reçois des messages qui me disent que j'ai changé la vie de certains, que sans moi, ils ne se seraient pas levés de leur divan pour bouger. Le livre est simple, rafraichissant, et il inspire des hommes et des femmes. J'en suis touchée et honorée. Toutes les personnes qui me suivent sont ma motivation. Ça a changé ma vie de savoir que moi, avec mon franc-parler et mon humour, je peux aider des gens à se prendre en main. Je n'ai jamais eu la prétention que je pouvais changer le monde, et ça n'a jamais été mon intention, mais de recevoir des messages aussi puissants, ça a changé ma vie.

Avec ce succès, est-ce que tu continues à faire des spectacles d'humour?

Régulièrement. Je serai au Comédie Ha! à Québec. Je fais aussi beaucoup de spectacles d'entreprise et pour des collectes de fonds. La scène, c'est ma passion, j'en ai besoin et je n'arrêterai pas d'en faire. Tant que le public va vouloir me voir, je serai là.

La saison estivale est synonyme de course. Qu'est-ce qui s'en vient pour toi?

Beaucoup de rassemblements. Je vais faire le tour du Québec pour courir avec les gens. On part à son rythme, on se fout de son physique, on veut juste être en santé, bouger et se sentir bien. Tu peux avoir de grosses hanches ou être une grande maigre, si tu mets tes vêtements de sport et que tu viens courir ou marcher avec nous, on va faire cinq ou dix kilomètres avec le sourire. J'aurai également une application Cours Toutoune. Les gens voulaient un outil pour se mettre à s'entraîner, ils ne savaient pas par où commencer. J'ai décidé de faire une application pour les aider. C'est ma voix qui leur parle et qui les guidera de zéro à cinq kilomètres. C'est très long comme processus, mais on se rapproche du produit final.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer