Vers un Pavillon incontournable

Le nouveau directeur général du Pavillon des arts... (La Tribune, Eve Bonin)

Agrandir

Le nouveau directeur général du Pavillon des arts et de la culture de Coaticook, Marc-André Lacroix.

La Tribune, Eve Bonin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ève Bonin
La Tribune

(COATICOOK) Après quelques mois de recherches à la suite du départ de Nancy Pelletier en janvier dernier, le Pavillon des arts et de la culture de Coaticook embauchait dernièrement son nouveau directeur général, Marc-André Lacroix. Tout frais arrivé de la région de Cowansville, dont il est originaire, il entend mettre à profit son expérience en communication et marketing pour propulser la salle de spectacles dans les rangs des incontournables.

Après avoir contribué à la mise en marché de la programmation du Théâtre des Tournesols, Marc-André Lacroix se retrouve donc à la barre d'un lieu culturel situé lui aussi hors des grands centres, où attirer les spectateurs peut s'avérer tout un défi. « Il faut être organisé, avoir une idée en tête et bien connaître le marché. D'après ce que j'ai observé, la majorité des gens qui viennent ici sont de la région. »

Pour rejoindre davantage de public de l'extérieur, il souhaite développer une programmation d'été pour profiter du passage de touristes venus visiter d'autres attraits des environs. « Pour la saison qui vient, on a le Salon d'antan qui va s'installer ici tout l'été. L'idée, c'est de faire découvrir aux gens qu'il se passe des choses au Pavillon l'été aussi. »

Arrivé dans l'équipe alors qu'une partie de la programmation de la prochaine saison était déjà planifiée, Marc-André Lacroix compte y ajouter sa touche personnelle. « Il s'agit de proposer des noms que les gens vont avoir envie d'aller voir, mais aussi des découvertes. Je veux mettre le Pavillon de l'avant, avec des artistes qui aident à sa visibilité. »

Il espère ainsi contribuer à la renommée du lieu culturel et l'imagine aisément devenir un incontournable du circuit des spectacles. « C'est sûr qu'on est près d'un marché comme Sherbrooke ou Magog, avec des salles réputées, mais je pense qu'il y a moyen de dire à nos gens qu'ici aussi il y a de très bons shows, et souvent avant les grandes salles. »

Ses coups de coeur culturels personnels vont spontanément vers des artistes québécois. « Dernièrement j'ai regardé beaucoup d'humour. J'aime Les Grandes Crues, deux jeunes humoristes qui pourraient devenir très populaires dans un avenir rapproché. En musique j'aime bien Edwar7, c'est un groupe de la relève qui est impressionnant. »

Et s'il avait le pouvoir suprême d'attirer l'artiste de ses rêves à Coaticook, sans limites de budget ? « Céline Dion ça pourrait être intéressant! Par contre, avec le cachet et le prix du billet je pense que mon c.a. ne m'aimerait pas! Mais sérieusement, Céline

Dion, avec le style de la salle et l'acoustique qu'on a ici, ce serait merveilleux. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer