Se démarquer par son ambiance

France Jutras et Jocelyn Bathalon, dans leur petit... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

France Jutras et Jocelyn Bathalon, dans leur petit coin de paradis.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(L'Avenir) Il est impensable pour France Jutras et Jocelyn Bathalon de rivaliser avec les grands diffuseurs. Afin de tirer leur épingle du jeu, les propriétaires des Jardins lumières ont choisi de miser sur une ambiance et une expérience d'écoute différentes.

« Les gens aiment beaucoup notre concept. Ils se retrouvent en campagne, dans un jardin, ils mangent bien et écoutent de la bonne musique. C'est l'été, il fait beau et on en profite», illustre la copropriétaire du domaine situé dans le 1er rang de L'Avenir, près de Drummondville.

Puisque le site peut accueillir 150 personnes maximum, les visiteurs ont droit à des concerts intimes dans un environnement naturel qui a, disons-le, une petite touche de magie.

« Les artistes qui passent adaptent leur spectacle aux lieux. Nous n'amplifions que très légèrement les instruments, ce qui donne une autre couleur. Les gens apprécient particulièrement la proximité avec les artistes. L'expérience est différente », continue-t-elle.

Puisque les Jardins n'ont pas les moyens des grands diffuseurs, ils doivent faire preuve d'un peu plus d'imagination lorsque vient le temps d'embaucher les artistes. Ils doivent entre autres s'assurer qu'ils ne font pas partie des programmations de la Maison des arts ou des festivals de la région. Ils épient aussi les artistes de la relève afin de faire découvrir les plus prometteurs à leur public.

« Pour nous démarquer, nous devons être créatifs, oser et être à l'affût des artistes de la relève, explique Mme Jutras. Sanito, par exemple, nous suivons sa progression depuis deux ans. Nous savions qu'il faisait de la bonne musique, mais nous attendions le bon moment avant de le faire venir ».

Une programmation colorée

Les Jardins lumières lanceront leur saison estivale le 16 juillet avec la présentation de Sello, un concert flamenco, progressif et contemporain signé Caroline Planté. Cette dernière sera accompagnée sur scène de Rae Bowhay, Miguel Medina et Jose Luis Perez.

Se succéderont ensuite sur la scène extérieure Thomas Carbou (23 juillet), Betty Bonifassi (30 juillet), Jérôme Minière (6 août), Karen Young, Sylvain Provost et Normand Guilbeault (13 août), Angélique Duruisseau (20 août) et David Goudreault (27 août). Sanito clôturera la saison le 3 septembre.« Nous avons décidé d'étendre notre saison un peu plus qu'à l'habitude, car nous voulions absolument qu'il fasse partie de notre 19e programmation », explique France Jutras.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer