• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Des incontournables au Festival de la poutine 

Des incontournables au Festival de la poutine

Les promoteurs du Festival de la poutine, les... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Les promoteurs du Festival de la poutine, les Trois accords : Simon Proulx, Pierre-Luc Boisvert, Charles Dubreuil et Alexandre Parr.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Contrastant avec les huit premières années, les Trois accords ont moins misé sur la découverte au moment de bâtir la programmation de leur Festival de la poutine. Ce sont donc des incontournables qui se succéderont sur la scène extérieure du Centre Marcel Dionne, du 25 au 27 août.

Les festivaliers auront ainsi droit aux concerts d'Éric Lapointe, des Cowboys fringants, de 2Frères et de Bernard Adamus, notamment. Plusieurs d'entre eux ont connu passablement de succès à Drummondville au cours des dernières années.

«Quand Lapointe sort un album qui joue beaucoup à la radio et que les Cowboys fringants vendent 50 000 copies, c'est difficile de passer à côté. S'ils reviennent dans un cycle de trois ou quatre ans, les gens seront contents, il y en a même qui vont trouver ça trop long», analyse Pierre-Luc Boisvert, l'Accord attitré à la programmation.

Les amateurs de rap seront également bien servis, alors que Dead Obies effectuera un retour au Festival de la poutine. On présentera également Koriass, chef de file de la nouvelle génération du rap québécois. Les plus vieux seront certainement tentés par la prestation de Vilain Pingouin, qui est de retour après plusieurs années de silence.

L'auteur-compositeur-interprète Philippe Brach, la révélation Safia Nolin, ainsi que les gagnants de Secondaire, de Cégeps en spectacle et des Francouvertes seront également du rendez-vous.

Un poutinier de renom

Le concours de la meilleure poutine sera de retour pour une neuvième reprise et la compétition s'annonce particulièrement forte puisque le chef vedette Jérôme Ferrer du restaurant Europea sera en lice avec une poutine spéciale

«C'est un génie de la cuisine, il est reconnu internationalement. Son restaurant est considéré comme le deuxième meilleur au monde selon Tripadvisor. Sa poutine fine sera une belle découverte pour les festivaliers», signifie Simon Proulx.

Fait particulier, l'ensemble des dix restaurateurs sélectionnés cette année proviennent de Montréal ou de la région située en périphérie. On retrouve notamment Das Food Truck, le champion de 2016.

Un festival à échelle humaine

Alors que plusieurs promoteurs ont des idées de grandeur, les Trois accords sont satisfaits de l'ampleur qu'a leur festival actuellement. Ils ne font que peu de cas des statistiques d'achalandage, pourvu que leur aventure soit rentable.

«Plusieurs des groupes qui viendront ont hâte de jouer ici. Il n'y a pas d'écran géant et la scène est basse, ils sont plus près de la foule et il y a de l'ambiance. L'important c'est que ça balance et qu'on ait du plaisir», continue Pierre-Luc Boisvert.

Cela dit, la formation n'a rien contre l'idée de piloter un autre événement d'envergure qui mettrait en vedette des artistes de calibre international. «Si Drummondville désire de grands événements, c'est certain que nous avons de l'intérêt», conclut-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer