Jean-François Hamel prépare une fête

Jean-François Hamel présentera son adaptation de Nancy croit... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Jean-François Hamel présentera son adaptation de Nancy croit qu'on lui prépare une fête de Simon Boulerice, lors du Festival du texte court de Sherbrooke.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Stéphanie Beaudoin   </p>
Stéphanie Beaudoin

Journaliste stagiaire

La Tribune

(Sherbrooke) Adapter en spectacle solo le recueil de poésie de Simon Boulerice Nancy croit qu'on lui prépare une fête est le pari que le comédien et metteur en scène Jean-François Hamel a fait.

Au départ, l'idée était de mettre en scène quatre actrices et deux poétesses pour présenter Nancy aux spectateurs. Par manque de financement, Jean-François Hamel a décidé, sur un coup de tête, de livrer seul les textes de Simon Boulerice.

« J'étais tanné d'attendre des subventions ou des bourses pour raconter ce dont j'avais envie », explique l'interprète. « Le recueil de Boulerice est extraordinaire, il se dévore comme un roman. C'est le genre de textes qu'on veut partager. »

À travers les 57 poèmes lus et récités par coeur, avec un décor minimaliste, Jean-François Hamel transportera le public dans le trois et demie de Nancy, situé à Montréal. Adoptant un angle documentariste, il présentera le phénomène Nancy, qui n'est pas très bonne pour vivre, mais qui essaie de s'en sortir du mieux qu'elle peut. Sans jamais être en contact physique avec la jeune femme, le personnage du documentariste parle des travers de celle-ci, de ses espoirs touchants, de ses efforts souvent maladroits et un peu pathétiques.

Parce que Nancy, c'est une orpheline de vingt ans qui a beaucoup de misère à s'adapter à la vie. « Nancy n'a pas de talent pour vivre », raconte le premier vers du recueil. Nancy, c'est la jeune femme qui passe à l'âge adulte sans que personne lui ait appris à affronter le monde, sans que personne lui ait dit qu'il faut se creuser les méninges pour comprendre ce qui nous entoure. Jusqu'à ce qu'elle décide de se lancer tête première dans une aventure qui, au final, la fera grandir.

Célébration du monde tout croche

« Nancy est une célébration du monde tout croche dans lequel nous vivons. On vise toujours à être le meilleur de ce qu'on est, mais Nancy, c'est un petit éclat de la société. Elle est en marge, elle fonctionne toute seule dans son monde à elle », mentionne Jean-François Hamel. C'est un spectacle qui parle du monde réel, du Home Dépôt, de Montréal, de la vie en général.

« C'est un ouvrage que j'espère pouvoir rendre de la manière qu'il a été écrit, mais je veux apporter quelque chose de plus que le poète devant le micro », souligne Jean-François Hamel, en ajoutant que Simon Boulerice sera présent lors de la représentation.

Vous voulez y aller ?

Nancy croit qu'on lui prépare une fête

Samedi 28 mai, 20 h

Maison des arts de la parole

Entrée : 10 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer