L'OSS en équilibre budgétaire

Stéphane Laforest, chef d'orchestre et directeur artistique, Nicolas... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Stéphane Laforest, chef d'orchestre et directeur artistique, Nicolas Bélanger, directeur général de l'OSS, Dany Boilard, directeur de succursale adjoint chez BMO Nesbitt Burns et Vincent Cloutier président du conseil d'administration de l'OSS ont lancé fièrement la 77e saison de l'Orchestre symphonique de Sherbrooke.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Stéphanie Beaudoin   </p>
Stéphanie Beaudoin

Journaliste stagiaire

La Tribune

(SHERBROOKE) Même s'il reste trois semaines à l'année financière, l'Orchestre symphonique de Sherbrooke croit, selon ses projections, atteindre l'équilibre budgétaire en 2015-2016, et peut-être même un surplus.

Terminant une année phénoménale, selon le directeur général Nicolas Bélanger, l'Orchestre symphonique de Sherbrooke (OSS) a servi à ses 875 abonnés de la dernière année une programmation qui ne les a pas laissés sur leur faim. D'ailleurs, une semaine après le lancement de la programmation du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke, 300 abonnés ont déjà renouvelé leur présence aux concerts de l'année 2016-2017.

Avec une moyenne de 1400 personnes par spectacle et une salle comble sur les six spectacles présentés, l'OSS n'a cependant pas dépassé les chiffres de l'année d'avant, soit une moyenne de 1450 spectateurs par spectacle, 900 abonnés et deux salles combles. Ce qui n'empêche pas la rentabilité et le retour à l'équilibre budgétaire.

« Il y a une certaine vitalité à Sherbrooke depuis les cinq dernières années, et ça me nourrit en plus de nourrir les musiciens », lance Stéphane Laforest, chef d'orchestre et directeur artistique de l'OSS.

Un abonnement pour les cinq concerts est disponible à partir de 145 $, mais celui pour la section A (meilleurs sièges) passe de 225 $ à 235 $. Toujours hors série, le concert de Noël (4 décembre) recevra Kim Richardson comme invitée.

Une année de nouveautés

Les entreprises pourront profiter de la musique classique grâce au nouvel abonnement corporatif. En plus de donner huit billets par représentation, ce type d'abonnement vient avec une visibilité le soir de la représentation, notamment dans le programme. Les entreprises pourront faire découvrir à leurs clients ou leurs employés les rythmes classiques de la région.

Un nouveau groupe fait également son entrée à l'OSS. Le Comité des jeunes mécènes de l'Orchestre symphonique de Sherbrooke a été instigué par Alexandre Laroche, un jeune de la région qui demeure maintenant à Québec pour sa résidence en médecine.

« L'idée derrière ce comité est de ramener plus de jeunes à l'orchestre », précise Vincent Cloutier, président de l'OSS « On veut assurer une relève à l'OSS. » Déjà dix personnes du comité ont accès à des tarifs préférentiels et peuvent réseauter avec les musiciens lors des cocktails d'après-concert.

« Cette année, nous avons conclu une entente historique avec l'Université de Sherbrooke », poursuit Vincent Cloutier. Dès l'automne 2016, des étudiants du programme de musique de l'Université se joindront à l'orchestre pour effectuer des stages professionnels. Si cette initiative donne une chance unique pour les étudiants, elle profite également à l'OSS, qui a droit à des tarifs réduits pour la location de la salle Maurice-O'Bready, salle qui offre l'acoustique adéquate pour faire vivre une expérience à la hauteur du talent des musiciens aux spectateurs.

L'OSS en cinq temps

- Les Virtuoses de l'OSS, avec les membres de l'orchestre comme solistes de la soirée, et le chef invité Jacques Clément (1er octobre 2016)

- Joel Quarrington interprète le Concerto pour contrebasse en fa mineur de Rachmaninov. (5 novembre 2016)

- Anne-Marie Dubois interprète Addinsell et Mozart au piano lors de la soirée Plaisirs coupables II (19 février 2017)

- L'opéra La Traviata exécuté par les chanteurs de l'Atelier lyrique des Jeunesses musicales du Canada (25 mars 2017)

- Deuxième concerto de Chopin, interprété au piano par Charles Richard-Hamelin (28 avril 2017)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer