• La Tribune > 
  • Arts 
  • > 18e saison du Festival de Saint-Zénon : Une programmation dévoilée d'avance 

18e saison du Festival de Saint-Zénon : Une programmation dévoilée d'avance

« Notre but, c'est la découverte musicale. C'est... (La Tribune, Ronald Martel)

Agrandir

« Notre but, c'est la découverte musicale. C'est pourquoi nous accueillons des artistes originaires de plusieurs pays différents. Je suis très fier de la saison que nous offrons cette année », souligne Antoine Leclerc, directeur artistique du Festival Saint-Zénon, dont la 18e édition s'ébranle le 28 mai.

La Tribune, Ronald Martel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Lac-Mégantic) La 17e saison du Festival Saint-Zénon de Piopolis était à peine terminée l'an dernier que son comité organisateur décidait de faire connaître les artistes de la 18e saison, en 2016. Une nouvelle manière de faire qui, croit-on, favorise la planification des sorties culturelles par la clientèle du festival, mais qui assure aussi une vente plus rapide des billets. Ces derniers peuvent ainsi être offerts en cadeau à Noël et pour d'autres occasions.

« De toute façon, nous devons toujours travailler plus d'un an à l'avance pour réserver les meilleurs spectacles d'artistes de calibre international, qui font la renommée de notre festival! » confie avec enthousiasme Antoine Leclerc, le directeur artistique de l'événement.

« Nous avons toujours le même défi de conserver la très grande qualité de notre programmation, ce qui fait la distinction du Festival Saint-Zénon, et ce, en gardant le prix des billets à un niveau très raisonnable », ajoute Antoine Leclerc, lui-même un mélomane passionné.

Pharmacien de profession, copropriétaire de la pharmacie Jean Coutu de Lac-Mégantic, Antoine Leclerc détient un double diplôme d'études collégiales en musique et sciences, mais la curiosité culturelle héritée de ses parents l'a aussi très bien outillé pour assumer ses tâches de directeur artistique.

« Notre but, c'est la découverte musicale. C'est pourquoi nous accueillons des artistes originaires de plusieurs pays différents. J'aime le public par mon travail à la pharmacie, mais nous aimons aussi nous engager dans la communauté. Je suis très fier de la saison que nous offrons cette année. »

Changement à Noël

« Nous débutons avec un spectacle festif, le samedi 28 mai. Les Lost Fingers s'amènent avec une concurrente de La voix, Valérie Amyot, comme chanteuse. Ils vont interpréter de grands classiques musicaux que les spectateurs vont retrouver avec plaisir. Un concert qui promet énergie, swing, humour, musicalité et virtuosité », révèle-t-il.

Puis ses yeux pétillent d'un éclair spécial quand il parle du deuxième spectacle, prévu le 25 juin. « Bet.e and Stef avaient enchanté des millions de personnes lors de leur première période ensemble. Ils s'étaient séparés pour une carrière solo et ils nous reviennent après que leur musique eut continué à être diffusée à l'international. Ils nous offrent la même saveur bossa-nova, avec de nouvelles influences et une nouvelle chaleur. »

« Le concert du 23 juillet s'annonce plus classique, avec la soprano Raphaëlle Paquette, accompagnée du quatuor Claudel-Canimex, composé de quatre musiciennes de Lanaudière. Le 20 août, ce sera au tour de Nathalie Bonin, violoniste, et Isabelle Mathieu, pianiste, réunies sous le vocable Bifolia, qui interpréteront aussi bien de grands classiques que des standards de jazz et de tango. Le 3 septembre, l'accordéoniste Alexander Sevastian et deux danseurs professionnels, Roxana et Fabian, mettront de la couleur à la soirée consacrée au tango argentin, sous les accords du Quatuor à cordes Bankas. »

« Enfin, le traditionnel spectacle de Noël du samedi 3 décembre sera assuré par Ima. Un changement, car le concert de la chanteuse de jazz Halie Loren, qui avait été annoncé, se trouve retardé à la saison 2017. Ima interprétera un répertoire connu des airs de Noël. »

À noter que tous les spectacles sont présentés à l'église Saint-Zénon de Piopolis et que les billets peuvent être réservés sur le site internet de l'organisme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer