De grandes pointures au Sherblues & Folk

Tim Brink, candidat à la dernière édition de... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Tim Brink, candidat à la dernière édition de La Voix, Alain De Lafontaine, directeur de Sherblues & Folk, et David Lavergne, chanteur de la formation Bears of Legend, étaient réunis au Café Bla-Bla mardi pour le dévoilement de la programmation du festival.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour sa 7e édition, le festival Sherblues & Folk continue sur sa lancée ambitieuse de l'an dernier avec des pointures comme Rachid Taha, Betty Bonifassi, Bears of Legends et les Colocs.

C'est une programmation bien garnie qui a été dévoilée mardi soir au Café Bla-Bla par le comité organisateur de l'événement. Encore cette année, le festival qui se déroulera du 6 au 10 juillet prochains au coeur du centre-ville de Sherbrooke offrira une quinzaine de spectacles gratuits et un seul payant.

La formation shawiniganaise Bears of Legend, accompagnée pour l'occasion de la chorale des Petits Chanteurs de Trois-Rivières, lancera les festivités avec un spectacle d'envergure. Un avant-goût de celui-ci a été présenté en conférence de presse par le chanteur du groupe, David Lavergne.

« Cette année, on a choisi seulement quatre festivals au Québec pour y présenter un spectacle unique. Donc si les gens de Sherbrooke ne se sentent pas chanceux d'avoir ce show-là cette année, je ne sais plus quoi faire! » a-t-il rigolé.

« Le spectacle va être orienté sur la naïveté des enfants et sur ce qu'elle peut nous procurer en tant qu'adulte. »

Betty Bonifassi sera elle aussi bien entourée, avec cinq musiciens et six choristes à ses côtés pour son spectacle Lomax, rendant hommage aux esclaves africains déportés en Amérique au début du 20e siècle.

Le public pourra également retrouver deux candidats de la plus récente édition de l'émission La Voix, Martin Goyette et Tim Brink. Ce dernier a entonné deux chansons sur la terrasse du Café Bla-Bla, ce qui a tôt fait d'attirer de nombreux passants.

Quant à lui, le pionnier du rock'n'raï Rachid Taha aura l'honneur de clôturer le festival. Le musicien algérien fera danser la foule dans l'unique spectacle payant de l'événement.

Faire beaucoup avec peu

L'an passé, les instigateurs du Sherblues avaient mis le paquet en consacrant une part importante de leur budget d'environ 100 000 $ sur de gros noms tels que Patrick Watson et Pink Martini.

« Ç'a valu la peine : les quelques spectacles payants qu'on avait organisés ont été rentables, affirme Alain De Lafontaine, directeur de l'événement. Par contre, cette année, on a été coupé dans le soutien financier, alors ç'a été plus difficile. On va quand même réussir à faire un beau festival, mais on va arriver juste. On fait beaucoup avec le peu qu'on a. »

Pour éviter que l'événement se solde par un déficit, les organisateurs comptent entre autres sur la vente du Carnet Avantages. Offert au prix de 20 $, ce feuillet donnera droit à plusieurs rabais et promotions, dont des entrées gratuites au Musée de la nature et des sciences et au Musée des beaux-arts, des consommations gratuites et la chance de remporter un an de spectacles pour deux personnes au Théâtre Granada et à La Petite Boîte Noire.

Artistes émergents et animation

Plusieurs artistes émergents donneront des prestations plus intimistes dans différents restaurants de la ville. On y retrouvera entres autres le duo Saratoga, Safia Nolin, Hein Cooper et Jim Zeller.

« Les spectacles dans les cafés et les bars sont vraiment intéressants à découvrir, soutient M. De Lafontaine. Ce sont des soirées fantastiques et entièrement gratuites. »

Le numéro de slackline en hauteur, qui avait grandement impressionné le public l'an dernier, sera de retour sur la rue Wellington. Plusieurs artistes de rue (cracheur de feu, contorsionniste, échassiers) défileront du 7 au 9 juillet dès 18 h 30, pour le plaisir des petits comme des grands.

La programmation complète du Sherblues & Folk ainsi que les points de vente du Carnet Avantages sont disponibles sur le site Web de l'événement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer