Increvable disco

Le Boogie Wonder Band souligne ses 20 ans... (Fournie)

Agrandir

Le Boogie Wonder Band souligne ses 20 ans d'existence par un spectacle monté exprès pour le public québécois.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Denis Dufresne</p>
Denis Dufresne
La Tribune

On associe la musique disco à une période qui va de la dernière moitié des années 1970 au début des années 1980, mais il semble bien que la fièvre engendrée par ce style musical exubérant et très dansant ne soit pas terminée. Le succès du groupe québécois Boogie Wonder Band, qui brûle les planches un peu partout dans le monde et fête cette année ses 20 ans d'existence, le démontre sans conteste.

« Plusieurs facteurs expliquent la popularité du disco encore aujourd'hui : c'est une musique qui rend les gens de bonne humeur et qu'on a entendue dans de nombreux films », explique la bien nommée Boogie Cindy, bassiste et fondatrice de ce groupe de 10 musiciens.

« De plus, dit-elle, des artistes actuels comme Bruno Mars ou le groupe Daft Punk ont des sonorités qui rappellent le disco. »

Le Boogie Wonder Band puise dans le répertoire des grands succès disco des années 1974 à 1982, l'âge d'or de ce style musical qui a fait danser les foules presque partout sur la planète. Au menu : l'incontournable Donna Summer, Kool and the Gang, les Bee Gees, KC and the Sunshine Band et Abba, évidemment.

« Le fait qu'on amène cette musique live sur scène fait en sorte que même les gens qui n'aiment pas le disco se laissent aller » , dit Boogie Cindy.

La formation présente une feuille de route impressionnante avec des tournées en France, des spectacles à New York, Toronto, Tokyo et en Louisiane, en plus de nombreux passages à Montréal.

Le Boogie Wonder Band a aussi partagé la scène avec plusieurs grands noms du monde disco, notamment Village People, Santa Esmeralda, Bonnie Pointer des Pointer Sisters et The Trammps.

Comment expliquer la popularité du groupe même à l'étranger?

« C'est beaucoup le bouche-à-oreille et les médias sociaux. Mais, partout où on passe, la réponse du public est incroyable! » répond Boogie Cindy.

Le Boogie Wonder Band a d'ailleurs remporté l'an dernier le prix Entertainer of the Year décerné par le Canadian Event Industry.

Sur mesure pour le Québec

Le groupe a bien sûr connu quelques changements de musiciens au fil des ans, mais est demeuré fidèle à sa recette, celle de faire un immense clin d'oeil à une musique qui a marqué la culture populaire.  Afin de souligner ses 20 ans, la formation montréalaise a décidé d'offrir un répertoire sur mesure aux Québécois, avec de nouveaux costumes, de nouvelles chansons et un nouveau décor.

On n'y entendra toutefois qu'une seule pièce d'une artiste québécoise, Come to Me, un immense tube de 1979 signé France Joly. Mais rien de Nanette Workman, Toulouse ou Boule noire, qui chantaient en français.

« France Joly était la star du disco anglophone québécois. On a eu la chance de jouer dans plusieurs pays et, au Québec, on s'est rendu compte que les gens ont des coups de coeur comme celui-là. Donc, on a essayé de leur faire plaisir », explique Boogie Cindy. « Nous avons des costumes assez flamboyants que l'on fait faire sur mesure. C'est pour marquer l'extravagance de l'époque et on invite les gens à venir déguisés! » lance la jeune femme.

Vous voulez y aller ?

Boogie Wonder Band

Vendredi 13 mai, 20 h

Théâtre Granada

Entrée : 39 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer