• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Émie Champagne : hommage à la chanson francophone 

Émie Champagne : hommage à la chanson francophone

Aux créations de ces artistes européens et québécois... (Collaboration spéciale, Bertrand Duhamel)

Agrandir

Aux créations de ces artistes européens et québécois qui l'inspirent, la jeune Émie Champagne ajoutera deux chansons de son cru. Elle travaille effectivement sur un premier album et en profitera pour tester certaines de ses compositions.

Collaboration spéciale, Bertrand Duhamel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) On a peu vu Émie Champagne depuis son élimination de l'émission La voix, il y a un peu plus d'un an. La chanteuse victoriavilloise a participé à l'inauguration du Carré 150, a offert la première partie d'un spectacle de sa coach, Isabelle Boulay, et présentera demain son tout premier spectacle, devant parents et amis. Pour l'occasion, elle rendra un hommage au fait français.

« Je n'ai rien contre l'anglais, mais je trouve ça important d'encourager les compositeurs qui créent dans notre langue. Il y aura du Piaf et du Aznavour. Les gens sont habitués de m'entendre chanter ça. Je vais aussi interpréter des chansons de Louis-Jean Cormier, Patrice Michaud et Serge Fiori. Pas nécessairement les chansons que tout le monde connaît. J'espère faire découvrir des oeuvres », explique-t-elle.

Aux créations de ces artistes européens et québécois qui l'inspirent, la jeune Émie ajoutera deux chansons de son cru. Elle travaille effectivement sur un premier album et en profitera pour tester certaines de ses compositions.

« Ce sera un album composé de plusieurs chansons d'amour. Je mets l'accent sur les textes, car j'ai beaucoup de choses à dire, des messages à passer. C'est d'ailleurs pour ça que je parle beaucoup entre mes chansons lors des spectacles », suggère-t-elle.

Le lendemain de veille de La voix

Quelques mois à peine après la fin de la diffusion de La voix, Émie Champagne et la vaste majorité de ses compagnons d'armes ont peu fait parler d'eux. On croit souvent, à tort, que les participants à la téléréalité voient leur carrière prendre automatiquement un élan. Il semble que ce n'est pas le cas et que plusieurs vivent tout un lendemain de veille.

« Ils [les membres de l'équipe de production de La voix] ne nous aident pas vraiment dans nos carrières. Nous sommes laissés à nous-mêmes. Il y en a qui s'étaient fait des idées, ils pensaient que leur vie allait changer. Il y en a qui ont fait des dépressions. Il y a 48 nouveaux qui arrivent chaque année. C'est à chacun de nous de nous servir de cette courte visibilité et de faire nos preuves », explique l'artiste.

Les commentaires publiés sur les réseaux sociaux pendant la diffusion de l'émission n'aident également en rien. Certaines affirmations laissent des traces indélébiles.

« Je me souviens notamment d'une enseignante qui avait écrit que tous les enfants de sa classe trouvaient que mon toupet était affreux. C'est anodin, mais c'est particulier, quand on parle d'intimidation, qu'une prof fasse ce genre de commentaire. C'est con. Probablement qu'elle ne se sent pas concernée par cette problématique », remarque-t-elle.

La jeune Champagne a eu la chance de rencontrer les gens de Diffusion Momentum qui ont décidé de la prendre sous leur aile. En plus de lui offrir un deuxième spectacle en quelques mois, ils l'ont présentée à tous les membres du Réseau Centre, un regroupement de diffuseurs. Sur les 23 diffuseurs présents, plusieurs ont démontré de l'intérêt.

La Victoriavilloise fonde beaucoup d'espoir aussi en sa coach, Isabelle Boulay, qui lui a offert de la suivre lors de sa tournée précédente et de faire sa première partie. Elle espère que l'offre tiendra lors de la tournée de promotion de son prochain album.

D'ici là, la jeune femme multiplie les concours de chant. Elle s'est notamment inscrite en vue du Festival international de la chanson de Granby.

Vous voulez y aller?

Avec le temps

Émie Champagne

Samedi 16 avril, 20 h 30

Carré 150, Victoriaville

Entrée : 22 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer