• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Julia Gagnon, auteure jeunesse : s'inspirer de ses enfants 

Julia Gagnon, auteure jeunesse : s'inspirer de ses enfants

Julia Gagnon produit des livres jeunesse à un... (La Tribune, Ronald Martel)

Agrandir

Julia Gagnon produit des livres jeunesse à un rythme très soutenu : quatre nouveaux titres dans la collection Le Carnet de Julie, en librairie depuis le 24 mars, et quatre nouveaux dans la collection Ben entreprend depuis l'automne dernier.

La Tribune, Ronald Martel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Lac Drolet) Julia Gagnon ne s'arrête jamais. Elle fait partie de la nouvelle génération de Gagnon qui a pris la relève du joyau industriel de Lac-Drolet qu'est le Groupe Attraction, fondé il y a plusieurs décennies par les quatre frères Gagnon (Jean-Marc, Jean-Guy et Simon, ses oncles, et son père Gaétan). Avec la même passion et le même dynamisme que les fondateurs, elle contribue à faire avancer l'entreprise familiale, à titre de vice-présidente aux ventes et au développement de produits, dans le contexte d'aujourd'hui du secteur de la confection et du textile, soit la mondialisation et la concurrence asiatique.

Elle a transposé cette passion, de même que son enthousiasme et son dynamisme pour l'entreprise familiale, dans une activité personnelle qu'elle a développée à la suite des difficultés de son fils Benjamin à l'école : elle écrit des livres depuis quatre ans et vient d'en publier huit, presque coup sur coup.

L'automne dernier, elle a ajouté quatre titres à la collection des Ben entreprend, qui en comptait déjà douze. Une collection de plus en plus populaire, car des parents apprennent à s'en servir devant les difficultés d'apprentissage de leurs enfants.

« Je voulais aider Benjamin, mon petit garçon, en lui fournissant des outils pour vaincre ces difficultés. Ce n'était pas vrai que j'allais le laisser seul et démuni devant cette étape importante qu'est l'école. C'est comme ça qu'est née la collection Ben entreprend. »

« Je cherchais à faciliter son développement, par des conseils qu'on répète souvent à nos enfants. Mais s'ils sont exprimés par quelqu'un d'autre, dans un livre, l'enfant va souvent l'accepter plus facilement. Ce n'est pas pareil quand le conseil vient de l'extérieur. »

Chaque livre de la collection fait référence à une valeur entrepreneuriale pour les enfants. Les quatre nouveaux titres de Ben entreprend abordent la pêche, pour la patience, le soccer, pour l'effort à fournir, la construction d'un château de sable à la plage, pour la détermination, et la mise sur pied d'un kiosque à limonade, pour l'autonomie.

« Chaque livre comprend une aventure. Il y a trois niveaux de lecture dans cette collection, qui prennent en considération le choix du vocabulaire, le degré de complexité des phrases et le nombre de mots, pour ne pas décourager les petits lecteurs », énonce Julia Gagnon.

Les deux premiers niveaux, correspondant à des livres de 24 pages, présentent de 150 à 200 mots et de 201 à 400 pour les lecteurs débutants, et le troisième niveau, des livres de 32 pages, comptent de 401 à 800 mots, pour les lecteurs plus aguerris.

En gestation pour Théo

En parallèle, Julia Gagnon a aussi créé la série Le carnet de Julie, qui s'est enrichie en mars dernier, là aussi, de quatre nouveaux titres et en compte maintenant dix. Julie, c'est un personnage des Ben entreprend, une cousine de Ben mais qui n'existe que dans ces livres. Chaque titre met en lumière une saine habitude de vie : bien dormir, consommer de façon raisonnable, faire du bénévolat et manger moins de sucre, pour ces quatre nouveaux titres.

« La série Le carnet de Julie, des livres de 32 pages avec plus de textes est destinée aux enfants de sept ans et plus. Je me faisais dire que les Ben entreprend étaient très garçon! C'est pour ça que Julie a eu sa collection. Mon plus jeune fils, Théo, se plaignait qu'il voulait lui aussi la sienne. Nous sommes en train de la créer (Rêve, Théo), quatre titres qui paraîtront ensemble au printemps 2017, s'adressant aux enfants de maternelle à propos des lettres de l'alphabet et des métiers, des pays, des animaux, etc. Tous mes livres sont dessinés par Danielle Tremblay et sont interactifs, avec des questions pour les enfants, pour leur apporter quelque chose », conclut Julia.

Ses livres, pour la plupart tirés à 3000 exemplaires, atteignent ainsi le niveau des meilleures ventes en littérature jeunesse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer