• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Une exclusivité nord-américaine à la Maison du cinéma 

Une exclusivité nord-américaine à la Maison du cinéma

La Maison du cinéma de Sherbrooke a obtenu le droit de présenter le film Les... (Capture d'écran)

Agrandir

Capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

(SHERBROOKE) La Maison du cinéma de Sherbrooke a obtenu le droit de présenter le film Les chevaliers blancs de Joachim Lafosse en exclusivité nord-américaine, pour une semaine seulement, du 15 au 21 avril, dans le but de permettre à un plus grand nombre de cinéphiles de voir le film.

Présentée une seule fois samedi dernier à l'occasion du Festival Cinéma du monde de Sherbrooke, la production belge, qui n'a toujours pas de distributeur pour l'Amérique du Nord, n'a été projetée que quelques fois de notre côté de l'océan, dans des événements tel le Festival international de films de Toronto. Mettant en vedette Vincent Lindon et Louise Bourgoin, le long métrage s'inspire d'une histoire vraie, l'affaire de L'Arche de Zoé.

Le film met en scène le personnage de Jacques Arnault, président d'une ONG qui convainc des familles françaises en mal d'adoption de financer une opération d'exfiltration d'orphelins d'un pays d'Afrique dévasté par la guerre Entouré d'une équipe de bénévoles dévoués à sa cause, il a un mois pour trouver 300 enfants en bas âge et les ramener en France. Mais, pour réussir, il doit persuader ses interlocuteurs africains et les chefs de village qu'il va installer un orphelinat et assurer un avenir sur place à ces jeunes victimes de guerre, dissimulant le but ultime de son expédition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer