Watopeka lance un premier album

Inspiré par le son de la flûte amérindienne... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Inspiré par le son de la flûte amérindienne kiowa, Patrick Therrien a composé toutes les pièces du premier album du groupe instrumental Watopeka. Le son de la flûte a aussi convaincu le guitariste Yves Custeau de joindre cette aventure musicale aux côtés de Benoit Converset et Michel Ouellet (absents de la photo).

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Catherine Montambeault
La Tribune

(SAINT-FRANÇOIS-XAVIER-DE-BROMPTON) Il y a près d'un an jour pour jour, le musicien et compositeur autodidacte Patrick Therrien recrutait trois de ses amis pour créer le groupe de musique Watopeka. Vendredi, le quatuor lancera déjà son premier opus, intitulé Sur le sentier de l'Être.

Lorsque Patrick Therrien lui a téléphoné pour lui parler de son projet de groupe instrumental, Yves Custeau, guitariste et technicien en sonorisation, a rapidement été emballé par l'idée.

« Patrick m'a dit qu'il jouait avec Benoit Converset à la contrebasse acoustique et Michel Ouellet aux percussions. Je les avais déjà croisés et je les trouvais cools. Je me suis dit : "Si eux ont embarqué, ça doit vraiment être tripant comme projet!" »

Mais le moment qui a véritablement convaincu le guitariste de se joindre au groupe est celui où il a entendu Patrick Therrien jouer de sa flûte amérindienne, un instrument plutôt rare.

« Le son de cette flûte-là, je trouve que c'est comme un loup qui hurle, et ça me donne des frissons », confie-t-il.

Cette flûte amérindienne, ou flûte kiowa, Patrick Therrien l'a découverte à l'émission de télévision Comment c'est fait, il y a un peu plus d'un an. « Quand j'ai entendu ça à la télé, il m'est venu une grosse émotion, se souvient-il. J'avais les yeux plein d'eau. J'ai regardé mon épouse et je lui ai dit : "Ça m'en prend une." »

Emporté par le timbre unique de cet instrument, le musicien a composé les six pièces se retrouvant sur l'album Sur le sentier de l'Être. Grâce à ce disque entièrement enregistré dans le studio d'Yves Custeau, le groupe espère se faire connaître davantage auprès du public.

« J'ai réalisé que si l'on voulait jouer mais qu'on n'avait pas d'album, on n'avait pas vraiment de carte de visite, explique le compositeur. Maintenant, on a un disque que les gens peuvent emporter chez eux, et qui donne un aperçu de la qualité des musiciens et de ce qu'on peut offrir. »

Le quatuor a également établi un partenariat avec le chef traiteur de Magog Roland Michon. Les musiciens feront « partie de son menu », c'est-à-dire qu'ils seront disponibles pour l'accompagner dans diverses réceptions, à la demande des clients.

Donner un sens à la musique

Chaque création de Patrick Therrien possède une signification profonde, souvent d'origine spirituelle. « La musique, il faut que ça vienne de mon fond, sinon ça ne m'intéresse pas », lance-t-il.

Pour le nom de son groupe, celui qui est aussi enseignant de musique au primaire a repris l'appellation de la rivière Watopeka, où il a souvent pêché. « Comme on fait de la musique de style amérindien [...], je cherchais un nom qui reflétait ce style-là, explique-t-il. Watopeka, ça veut dire rivière perlée. Pour moi, les perles, ce sont les musiciens. Et je trouvais que ça sonnait bien comme nom de groupe! »

Et pour le titre de l'album? « J'ai composé les pièces de Sur le sentier de l'Être en m'inspirant des clés d'harmonie, ou lois cosmiques : le pardon, la pureté d'intention, l'ouverture d'esprit, le positivisme..., répond M. Therrien. Ces clés-là nous permettent de cheminer à l'intérieur de nous-mêmes. »

Les membres de Watopeka seront à La Poudrière de Windsor vendredi soir pour interpréter les six morceaux de leur nouvel album, en vente sur place au coût de 10 $. Par la suite, les gens qui aimeraient se procurer Sur le sentier de l'Être pourront contacter le groupe sur sa page Facebook, en attendant que le disque soit offert sur Amazon et iTunes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer