• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Marie Bélisle satisfaite de son passage à La voix 

Marie Bélisle satisfaite de son passage à La voix

Même si elle n'a pas été retenue par... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Même si elle n'a pas été retenue par son coach Pierre Lapointe après son duel de dimanche soir, la Sherbrookoise Marie Bélisle se dit très satisfaite de son expérience à La voix... Ce n'est que lundi qu'elle a su qu'Éric Lapointe l'aurait volée s'il n'avait pas eu déjà effectué ses deux vols.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

(SHERBROOKE) La plupart des Sherbrookois l'ont découverte le 17 janvier dernier, lorsque avec la dernière note de sa chanson, elle a fait pivoter les fauteuils de Pierre et Éric Lapointe à La voix. Il aura ensuite fallu attendre sept autres semaines avant de la revoir pour son duel, qu'elle a finalement perdu. Mais Marie Bélisle est « super satisfaite » de l'expérience.

« C'est sûr que j'aurais aimé me rendre plus loin. Mais cette aventure m'a apporté de la visibilité, la reconnaissance de mes pairs, une expérience devant la caméra et en entrevue... Beaucoup plus qu'un bagage musical », confie la Sherbrookoise de 31 ans, qui avait déjà une longue feuille de route avant de tenter sa chance à la téléréalité de l'heure.

« Lors du duel, je me sentais en parfait contrôle, comparativement à l'audition à l'aveugle, où j'étais stressée et grippée. Je me mettais des gouttes dans les yeux pour qu'ils ne soient pas trop rouges. Entre l'audition et le duel, j'ai été très disciplinée : j'ai fait de la méditation chaque jour, j'ai entraîné ma voix, j'ai fait de l'exercice... »

«L'an dernier, j'ai chanté au Dîner en blanc à Sherbrooke et j'ai improvisé tout le long, sans que personne ne s'en aperçoive.»


La chanson du duel contre Shy Shy Schullie, Ex's and Oh's, elle l'avait déjà chantée lors d'un contrat au Liverpool. « Mais Pierre [Lapointe] ne voulait pas que je m'éloigne trop de la ligne musicale, alors que l'improvisation, c'est ma force. L'an dernier, j'ai chanté au Dîner en blanc à Sherbrooke et j'ai improvisé tout le long, sans que personne ne s'en aperçoive. »

« Disons que j'ai eu le sentiment de ne pas avoir pu montrer tout mon potentiel, mais j'ai donné le meilleur de moi-même dans les limites que j'avais. »

Style : maison profonde

Diplômée en musique du Collège de Sherbrooke et de l'Université de Montréal, Marie Bélisle a un curriculum vitae déjà bien rempli. Plusieurs Estriens l'ont probablement déjà entendue chanter dans des restos de la région, tels le Caffuccino, l'OMG resto et le Lady of the Lake.

« J'ai connu quelques périodes où j'ai gagné ma vie uniquement avec la musique. Quand j'étais à Montréal, notamment, et aussi lors d'un séjour en Indonésie et à Atlantic City. Je suis revenue à Sherbrooke pour faire mon MBA, que je viens juste de terminer, parce que j'ai goûté à une expérience au sein d'une PME et je suis venue chercher le diplôme. »

Parce que la musique est encore et toujours une voie incertaine, même si Marie Bélisle rêve un jour de pouvoir s'y consacrer à temps plein et que son art la nourrit plus que jamais. L'écriture prend d'ailleurs une place de plus en plus importante dans sa démarche. Les chansons qu'elle avait signées au sein de la formation Mowgli Groove, laquelle avait terminé quatrième au Sherbrooklyn 2014 mais est plutôt sur le respirateur artificiel aujourd'hui, serviront à un nouveau projet musical qu'elle a entrepris avec sa petite-cousine Audrey-Ève, qui n'a pourtant que 14 ans mais révèle un talent musical précoce.

« Mon autre projet actuel s'appelle Grandmax et Marie Belle, un duo de deep house que j'ai lancé avec mon copain », ajoute celle qui s'est aussi trouvé une autre passion : traduire des standards anglais en français (tel le All of Me qu'elle a chanté lors de son audition). « Ma mère est professeure de français, alors c'est quelque chose d'important chez nous. »

Pour en savoir plus, on se rend sur sa page Facebook, La Voix - Marie Bélisle.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer