• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Le monde des arts visuels perd une bâtisseuse 

Le monde des arts visuels perd une bâtisseuse

Jeannine Blais photographiée en décembre dernier, en compagnie... (Blogue Jérôme Blais)

Agrandir

Jeannine Blais photographiée en décembre dernier, en compagnie de quatre de ses petits-fils, Cédric, Renaud, François et Olivier.

Blogue Jérôme Blais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) Une figure importante du monde des arts visuels s'est éteinte. Jeannine Blais est décédée le 1er mars, à l'âge de 85 ans.

Mme Blais a consacré plusieurs décennies de sa vie à la promotion des arts visuels, particulièrement à l'art naïf. Elle laisse en héritage à la communauté estrienne et québécoise le Musée des beaux-arts de Sherbrooke, qu'elle a fondé avec un groupe d'amateurs d'art en 1982, et sa propre galerie située au coeur du village de North Hatley, ouverte depuis 1985. À quatre reprises, Mme Blais a organisé le Concours international d'art naïf, soit en 1993, 1994, 1996 et 1998, en plus de publier plusieurs ouvrages sur des peintres naïfs.

Selon Michel Forest, directeur du Musée international d'art naïf de Magog (MIANM) et ami de longue date de Mme Blais, plusieurs artistes doivent aujourd'hui une fière chandelle à celle qu'il décrit comme « une force de la nature ».

« Elle s'est servie de sa galerie pour faire connaître l'art naïf. Plusieurs artistes, internationaux comme québécois, lui doivent beaucoup. Elle leur a offert une vitrine et une occasion de se mettre sur la map », soutient celui qui fut directeur du Musée des beaux-arts de Sherbrooke de 1986 à 1998.

C'est d'ailleurs lors de son entretien d'embauche pour ce poste que M. Forest a fait la rencontre de Mme Blais.

« Avec les années, nous nous sommes liés d'amitié. C'était une travailleuse infatigable et une des femmes les plus passionnées que j'ai eu la chance de connaître », poursuit-il.

Maintenant à la tête du MIANM, M. Forest désirait mettre en lumière le bon goût de Mme Blais à l'occasion d'une exposition intitulée Coups de coeur de Jeannine Blais - Art naïf québécois.

« Jeannine était une collectionneuse de très bon goût. Je lui avais donc demandé de sélectionner ses coups de coeur pour les exposer au musée, ce qu'elle a fait dans les dernières semaines. C'est dommage qu'elle soit décédée avant la tenue de l'événement, puisqu'elle semblait très excitée, mais nous tiendrons tout de même l'exposition et nous en profiterons pour lui rendre hommage », explique M. Forest, en précisant que la disparition de cette femme passionnée était une « très grosse perte pour le milieu des arts visuels ».

Coups de coeur de Jeannine Blais - Art naïf québécois se tiendra du 23 mars au 5 juin.

Le vernissage de l'exposition, qui se tiendra le 24 mars à compter de 17 h, sera l'occasion de rendre hommage à Mme Blais.

Par ailleurs, en raison du décès de Mme Blais, les heures d'ouvertures de sa galerie commerciale ont été modifiées pour le mois de mars. La Galerie Jeannine Blais, désormais tenue par sa fille Mireille, sera ouverte les samedis et dimanches seulement, de 10 h à 17 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer