• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Série web Biceps et soutien-gorge: parcours atypique pour une fille atypique 

Série web Biceps et soutien-gorge: parcours atypique pour une fille atypique

Célia Gaudreau et Marie-Line Pitre dans une scène... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Célia Gaudreau et Marie-Line Pitre dans une scène de la série web Biceps et soutien-sorge, qu'elles écrivent, jouent et produisent. Le premier épisode sera diffusé lundi sur la page Facebook de l'émission.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Émilie Pinard
La Tribune

(Sherbrooke) Célia Gaudreau est finissante de la cohorte 2015 de l'École nationale de l'humour. Originaire de Scotstown, elle a toujours fait les choses différemment. Mouton noir elle était à la polyvalente Louis-Saint-Laurent, mouton noir elle est, et sera (l'espère-t-elle), en humour.

Au moment où ses anciens collègues d'études apprennent les rudiments du métier en faisant du stand-up dans les bars, Célia, elle, se lance dans l'autoproduction de séries web. Ce qui, pour le moment, n'est pas très payant, sauf pour une notoriété éventuelle. Avec son amie de l'ENH Marie-Line Pitre, qui était un peu différente des autres elle aussi, l'Estrienne a donc réalisé Biceps et soutien-gorge, une série de six épisodes, dont le premier sera diffusé le 29 février sur Facebook.

« Marie-Line et moi, nous voulions nous différencier. À l'école, toutes les deux, on se sentait de la même manière. On aurait dit qu'on ne fittait pas dans la même craque que les autres », lance la jeune humoriste.

La trame de fond de Biceps et soutien-gorge met en lumière deux filles au gym, et les malaises qu'elles peuvent y vivre... ou y créer.

« Je pense que le concept ne s'est jamais vu encore. Ce sont des choses qu'on n'ose pas montrer. On aborde des thèmes différents. On se fait prendre notre taux de gras, on parle de l'intensité de certaines filles dans leur entrainement, mais on se prend zéro au sérieux », décrit Célia.

Sport et création

Pour Célia Gaudreau, Biceps et soutien-gorge était une façon d'allier passion du sport à celle de la création. À l'adolescence, au moment où ses amis et amies découvraient les joies de sortir tard, Célia se couchait tôt pour être en forme : elle se levait à l'aurore pour son entrainement ou sa compétition de biathlon.

Lors de ses études en loisirs à l'université, au moment où ses camarades faisaient la fête, Célia participait à des ateliers de théâtre, s'impliquait dans l'animation de diverses activités, écrivait des textes dans sa chambrette.

« J'ai toujours été un peu marginale dans ce sens-là. On me connaissait sous mon côté athlétique. Très peu de personnes connaissaient mon côté artis-tique. Mais j'écris depuis que j'ai sept ans! »

Toute la production de Biceps et soutien-gorge est bénévolement assurée par les deux humoristes et des amis. « Même si le canal de diffusion est Facebook, tout est très professionnel, les vidéos sont d'une grande qualité », assure-t-elle.

Rendez-vous donc dès lundi au https://www.facebook.com/bicepsetsoutiengorge/.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer