Un vol haut en couleur

Le comédien Gabriel Boutin, accompagné de ses collègues... (Photo fournie)

Agrandir

Le comédien Gabriel Boutin, accompagné de ses collègues Marie-Michèle Saucier et Léa Bussière.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) La troupe de théâtre Quapla présentera ce week-end à Victoriaville et les 26 et 27 février à Sherbrooke sa version fortement caricaturée de la pièce Haut vol de Bruno Lacroix. Cinq rendez-vous que l'équipe d'artistes promet hauts en couleur et pro-pices à dilater les rates.

« La metteuse en scène [Marianne Gagnon] a dit au comédien qui incarne le voleur de s'inspirer d'un mélange de Joe Dalton et de l'incroyable Hulk au moment de se mettre en colère. Ça donne une idée de la couleur qui sera donnée », explique le président de la troupe de théâtre amateur victoriavilloise, Simon Allaire.

Ainsi, les caractères et psycho-logies des différents personnages de Haut vol donneront l'impression qu'ils sont tout droit sortis

de bandes dessinées. Les décors ont également été pensés afin d'ajouter à la fantaisie de la pièce.

« Bruno Lacroix s'est beaucoup inspiré des classiques de la comédie comme Jerry Lewis et Laurel et Hardy au moment d'écrire ses pièces. Ça donne droit à un vaudeville fort efficace. Il faut s'attendre à du rire, du délire et beaucoup de plaisir. Nous avons vraiment hâte d'être sur les planches et de voir la réaction de la foule », affirme M. Allaire, qui est également de la distribution.

Au total, ce sont 11 comédiens qui se succéderont sur scène au cours de la pièce de deux heures. Créée en 2012, Haut vol a été jouée plusieurs fois au Québec et en Suisse. Elle a été aussi reprise en anglais, sur Broadway.

« C'est un très bon divertissement, l'humour est frappant. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous avons choisi de l'interpréter. C'est un bon défi, il y a beaucoup de costumes et ça donne un résultat très efficace », ajoute-t-il.

Faux voleur bègue

Haut vol, c'est l'histoire de Tom Vaudreuil, un riche industriel au bord de la faillite, qui complote le vol des bijoux de son épouse pour toucher l'agent des assurances. Il embauche un comédien bègue pour simuler le vol et rien ne va comme prévu.

« Je compare un peu le personnage du comédien bègue à celui du con dans Le dîner de cons. Il veut bien faire, mais il met son complice dans le trouble en faisant gaffe par-dessus gaffe. Il a aussi une tendance schizophrène, Il se déguise en toutes

sortes de choses », explique M. Allaire.

En cours de route, un agent d'assurances zélé et de vrais voleurs de bijoux viennent s'ajouter aux péripéties.

C'est la troisième fois en quatre ans que Quapla s'exécutera sur la scène du Centre culturel Pierre-Gobeil de Sherbrooke dans le cadre d'un partenariat avec Artdramus. La formation sherbrookoise sera, pour sa part, en action à Victoriaville en avril.

Fondée en 1998, Quapla est composée d'une vingtaine de passionnés de théâtre. En plus de Victoriaville et Sherbrooke, on s'attend à ce que Haut vol soit jouée dans quelques festivals, dont le Festival des Mo-lières de Laval

Vous voulez y aller?

Haut vol

Troupe Quapla

Aujourd'hui, 14 h et 20 h

Demain, 14 h

Cabaret Guy-Aubert

Entrée : 18 $ (aînés et adolescents : 13 $)

26 et 27 février, 20 h

Centre culturel Pierre-Gobeil

Entrée : à déterminer

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer