• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Dominic St-Laurent à La voix: une mauvaise note, pas un échec 

Dominic St-Laurent à La voix: une mauvaise note, pas un échec

De passage à La voix IV dimanche où... (OSA Images et TVA)

Agrandir

De passage à La voix IV dimanche où il a essuyé un revers de la part des quatre coachs, Dominic St-Laurent, de Saint-Herménégilde compte poursuivre son chemin avec, en prime, une expérience de plus dans son baluchon.

OSA Images et TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(COATICOOK) Dominic St-Laurent a essuyé d'autres refus par le passé, et malgré qu'aucun des quatre coachs de La voix n'ait appuyé sur le bouton rouge dimanche soir, il continue de bâtir sa carrière artistique comme il l'a toujours fait, une expérience à la fois.

« J'ai été très chanceux depuis que je suis sorti du Collège Lionel-Groulx. Mon passage à La voix est donc venu un peu balancer tout ça », confie le natif de Saint-Herménégilde avec un sourire dans la voix. « Chaque expérience est une brique de plus qui me permet de bâtir ma carrière. La voix, ce n'est pas une finalité, ce n'est pas ce qui fait ou non ma carrière et ça, c'était clair dans ma tête avant de m'inscrire. »

« Lorsque j'ai vu que personne ne se retournait, je n'ai même pas eu le temps d'être déçu, car j'étais curieux d'entendre leurs commentaires. Je m'attendais à ce qu'on me parle de mon choix de chanson ou de la justesse de mon jeu, mais pas du fait que je n'étais pas une fille! »

Il convient de rappeler que Dominic avait opté pour la chanson Oxygène de Diane Dufresne, un risque calculé selon lui. « Cette chanson mettait de l'avant le côté théâtral. C'était un choix audacieux, mais quand on choisit le risque, il faut assumer les deux côtés. Je ne crois pas m'être planté, mais je n'avais pas du tout prévu la raison pour laquelle cette chanson n'a pas marché. »

Une année 2016 bien remplie

Après avoir joué tout l'été dans la comédie musicale Grease, Dominic aura le plaisir d'endosser à nouveau le personnage d'Eugene Felnic au mois d'avril au Théâtre Saint-Denis à Montréal et du 28 juin au 24 juillet à la salle Albert-Rousseau à Québec.

Entre temps, il vient tout juste de terminer les représentations de Salut2015! Cabaret politique et bouffonneries, une rétrospective de l'année à laquelle il participe depuis cinq ans et dont il signe l'ensemble des chorégraphies.

Il est présentement en tournée jusqu'à la fin du mois de janvier dans Le chemin des passes dangereuses, un spectacle de danse-théâtre, lequel met en valeur ses talents de chanteur, de comédien et tout particulièrement de danseur.

« Moi et mes deux partenaires de scène avons investi près de 400 heures de répétition pour nous former en gigue contemporaine et monter le spectacle. » Bien que la tournée se limite pour le moment aux régions de la Gaspésie, du Bas-Saint-Laurent et du Saguenay- Lac-Saint-Jean, il n'est pas exclu que le spectacle soit éventuellement présenté en Estrie.

« Je travaille aussi sur la revue musicale Blue Suede Show qui sera présentée au Théâtre Hector-Charland à l'Assomption au mois de juin tout juste avant Grease, dévoile Dominic. Je serai donc assez occupé d'ici la fin de l'année, mais comme on l'a vu dimanche, le métier comporte aussi sa part d'imprévus. Tant que je demeurerai proactif, je compte mettre les chances de mon côté. »

Partager

À lire aussi

  • Un Mégilien à <em>La voix IV</em>

    Arts

    Un Mégilien à La voix IV

    Son visage apparait moins d'une seconde dans la nouvelle bande-annonce de La voix IV, immédiatement après le vigoureux coup de poing du... »

  • Marie Bélisle marque sur la dernière note à<em> La voix</em>

    Arts

    Marie Bélisle marque sur la dernière note à La voix

    C'est à la toute dernière note de la chanson Tout de moi, version française du standard jazz All of Me, que Marie Bélisle, notamment chanteuse de la... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer