Une place avec les grands du cirque

Maxime Poulin, cycliste acrobatique reconnu internationalement, est entouré... (Fournie)

Agrandir

Maxime Poulin, cycliste acrobatique reconnu internationalement, est entouré de Dylan Cormier, Samuel Lizée et Pierre-Luc Grenier, tous trois adeptes du vélo acrobatique.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nelson Fecteau
La Tribune

(Thetford Mines) Avec ses huit bicyclettes, le parc de vélos acrobatiques de l'École de cirque de la Polyvalente de Disraeli est l'un des endroits en Amérique du Nord avec le nombre le plus élevé de ces vélos. Et l'histoire n'est pas banale.

L'entraîneuse de l'équipe nationale de Suisse, Daniella Keller, a fait don de deux vélos acrobatiques pour les jeunes adeptes de cette discipline à Disraeli à la suite du stage international en vélo acrobatique tenu à la fin de septembre à l'École de cirque de la Polyvalente de Disraeli.

De plus, la compagnie suisse Starbike basée à Winterthur, dont le propriétaire est Peter Jiricek, a également fait don de quatre autres vélos aux organisations circassiennes de Disraeli. Starbike se spécialise dans la fabrication de ces vélos à conception unique.

Si l'on tient compte des deux premiers vélos reçus, il y a deux ans, de l'entraîneuse de l'Équipe nationale d'Allemagne, Kathrin Igel, le parc possède maintenant huit de ces vélos.

Pour André Garon, responsable des programmes circassiens de Disraeli, ces vélos se sont retrouvés à Disraeli grâce aux démarches de la vedette internationale de la discipline, Maxime Poulin de Saint-Gérard. « Les contacts de Maxime en Europe ont fait en sorte que tous ces vélos se sont retrouvés dans notre petit coin de pays. L'engouement pour la discipline chez les jeunes cyclistes de Disraeli a aussi grandement incité les responsables européens à diriger leurs dons vers chez nous », de se féliciter M. Garon.

Place enviable

Selon ce dernier, cette situation vient confirmer que l'École de cirque de la Polyvalente de Disraeli et Cirque ADODADO occupent une place enviable sur la « planète vélo acrobatique ». « Le niveau atteint par Maxime tant en vélo acrobatique en Europe qu'en vélo artistique lors des Championnats du monde de Brno en République tchèque l'année dernière donne ses lettres de noblesse à nos programmes. La rapide progression des cyclistes acrobatiques de nos deux organisations de cirque a bel et bien confirmé à Mme Igel qu'il valait la peine de miser sur le développement de la discipline en Amérique du Nord via Disraeli, ce qui est tout à l'honneur de nos jeunes adeptes de la discipline », a déclaré André Garon.

Certains projets sont sur la table relativement au vélo acrobatique pour l'École de Cirque et Cirque ADODADO. À la suite du stage de septembre dernier, les responsables de l'Allemagne et de Disraeli envisageaient la possibilité de la tenue d'un autre stage aussi tôt qu'en mars 2016. « La qualité de l'accueil et surtout les très grandes facilités pour l'entraînement plaident en faveur d'un retour très rapide des Allemands. Cette fois-ci, la majeure partie du stage se déroulerait à Disraeli alors que seulement de brefs moments seraient au programme à Québec et Montréal », d'affirmer M. Garon.

Mme Keller de l'Équipe nationale suisse s'est, elle aussi, montrée très intéressée par un stage à Disraeli.

Finalement, les probabilités sont très grandes qu'un groupe composé du responsable des programmes de cirque de Disraeli ainsi que de quatre jeunes participent au Tender International Indoor Cycling Camp qui se tiendra au Sports School of LSB-Hessen à Frankfurt/Main en Allemagne du 7 au 13 août 2016. Le Canada serait à nouveau invité tout comme l'année dernière.

« C'est donc dire que nos programmes de cirque acquièrent de plus en plus de renommée, et ce, sur la scène internationale! », résume André Garon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer