Pari Gagné

En septembre 2014, Pier-Carlo Liva, ce musicien sherbrookois maîtrisant aussi... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

(Sherbrooke) En septembre 2014, Pier-Carlo Liva, ce musicien sherbrookois maîtrisant aussi bien la guitare classique que le heavy métal, lançait une nouvelle série de concerts de chambre dans l'église Plymouth Trinity de Sherbrooke. Un de ses objectifs : donner davantage d'occasions aux artistes d'ici, trop peu sollicités à son goût, d'offrir des prestations. Le musicien devenu producteur a donc tenté une prudente première demi-saison, pour prendre le pouls des mélomanes. Quinze mois plus tard, non seulement la Maison d'opéra et de concerts de Sherbrooke existe toujours, mais elle offre maintenant des abonnements et attire des musiciens renommés, tel le violoncelliste Stéphane Tétreault, qui sera là en avril. Pier-Carlo Liva peut même offrir un concert de Noël cet automne. La prestation réunissant les chanteurs Catherine Elvira Chartier (soprano), Guillaume Poulin (baryton), Julie Dufresne (mezzo) et Jean-Luc Poulin (ténor) aura lieu demain à 15 h, toujours à l'église Plymouth, et clora la saison des concerts de Noël à Sherbrooke.

Finalement, on peut dire que les résultats sont au-delà de tes attentes...

Je suis déjà en train de planifier l'automne 2016! La série s'est enracinée bien plus rapidement que je le pensais. Les gens se sont pointés aux concerts et ils ont aimé le concept, la variété (l'alternance entre la musique ancienne, la musique de chambre et l'art vocal) et la récurrence, c'est-à-dire un concert par mois. C'est un projet qui s'est construit avec amour et intuition. Je suis heureux de constater que je n'étais pas dans le champ. Je me suis aussi forcé d'être le plus près possible des gens, d'avoir une interaction continuelle avec le public, pour m'ajuster au besoin. Quand quelqu'un m'envoie un courriel à propos des concerts, je lui réponds tout de suite.

Un de tes objectifs était de permettre aux artistes d'ici de se produire plus souvent. Le considères-tu comme atteint?

Oui. J'ai même commencé à en réinviter pour un deuxième concert, en m'assurant quand même que ce ne soit pas répétitif.

À quoi peut-on s'attendre au concert de Noël?

À un match d'étoiles! Quatre chanteurs et deux musiciens (orgue et hautbois), ce sont de gros effectifs. Mes solistes font tous partie du Choeur de chambre du Québec, qu'a fondé le professeur de l'Université de Sherbrooke Robert Ingari. Les pièces maîtresses du concert sont deux cantates de Bach qu'on entend rarement. D'ailleurs, en recourant à seulement une voix par pupitre, on est très près de ce que Bach faisait à son époque. Il y a des chicanes de musicologues là-dessus, mais Bach prenait les musiciens et chanteurs à sa portée. S'il avait une pièce pour violon mais n'avait qu'un flûtiste pour la jouer, alors il réarrangeait sa pièce pour le flûtiste. Il n'a jamais dirigé d'orchestre ou de choeur de plus de 40 ou 45 personnes. C'est bien des années plus tard qu'on a adapté ses oeuvres pour grands choeurs.

De quoi est constitué le reste du programme?

Il y aura des extraits du Messie, de l'Oratorio de Noël de Saint-Saëns, du Magnificat de Bach ainsi que des chants connus autour de la Nativité, tels Gesu Bambino et Minuit, chrétiens. Nous allons enfin profiter de l'orgue Casavant de l'église Plymouth. On va le dépoussiérer un peu. Daniel Laplante est un jeune organiste qui commence à se faire un nom. Et je vais en profiter pour dévoiler la programmation de l'hiver et du printemps 2016.

Peut-on avoir quelques primeurs?

À part Stéphane Tétreault, qui viendra avec la pianiste Marie-Ève Scarfone, nous aurons le claveciniste et organiste Luc Beauséjour, le duo de musique ancienne Early Music et, pour la Saint-Valentin, quatre sopranos pour une soirée L'Opéra et l'Amour.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer