• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Noël des temps anciens avec Maude Fréchette-Gagné 

Noël des temps anciens avec Maude Fréchette-Gagné

Spécialisée dans le répertoire ancien, la chef de... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Spécialisée dans le répertoire ancien, la chef de choeur Maude Fréchette-Gagné, qui tient ici un organetto, a préparé un concert où les instruments médiévaux et les chants trois, quatre, cinq, voire six fois centenaires seront à l'honneur. Elle sera accompagnée du musicien Jean-Yves Saint-Pierre et du choeur Les Voix libres.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Denis Dufresne</p>
Denis Dufresne
La Tribune

(Sherbrooke) Organetto, chifonie, flûte de corne et clavecin : des instruments des siècles passés que la chanteuse et chef de choeur Maude Fréchette-Gagné fera découvrir lors du concert Noëls anciens, dimanche à la Belle Chapelle. Une occasion unique de se plonger dans la musique du Moyen Âge, de la Renaissance et de la période baroque.

« C'est de la musique de Noël, mais pas de musique sacrée, à l'exception du Kyrie, tiré de la Messe de minuit de Marc-Antoine Charpentier, et du Hallelujah, extrait du Messie de George F. Händel », explique Maude Fréchette-Gagné au sujet de ce concert auquel participe Jean-Yves Saint-Pierre au clavecin et aux instruments anciens, avec l'ensemble vocal Les Voix libres.

« À l'époque, on puisait dans la musique folklorique et populaire, que l'on amenait dans les églises pour éduquer les gens qui ne savaient ni lire ni écrire. Ainsi, on leur racontait la bible et l'histoire des grands héros », ajoute la jeune femme, qui a fondé et dirigé ses propres ensembles au fil des années, dont l'ensemble vocal La Diligence à Stukely-Sud, Les Voix libres à Magog, L'Heure exquise à Magog, Les Voix lactées à Waterville et le Duo baroque à Sherbrooke.

Maude Fréchette-Gagné et Jean-Yves Saint-Pierre, tous deux de Sherbrooke, forment un duo depuis quatre ans et sont passionnés par les instruments anciens.

« On s'inspire de gravures an-ciennes pour les fabriquer et pour savoir comment les tenir. Il y a des instruments qui n'existent plus aujourd'hui ou qui ont évolué », explique-t-elle.

Les instruments utilisés par Jean-Yves St-Pierre sont fabriqués par Jean-Sébastien Dufour des ateliers Bellavance, situés à Saint-Hugues, près de Saint-Hyacinthe. Ces ateliers sont spécialisés en facture d'orgues et fabriquent aussi des instruments anciens sur commande.

Respect du contexte historique

Maude Fréchette-Gagné a étudié en musique à l'Université McGill et à l'Université de Sherbrooke pour ensuite se spécialiser en direction de chant choral.

« Mon intérêt pour la musique vient de ma famille, où on jouait beaucoup de musique folklorique et des chants anciens. Ma grand-mère était organiste et directrice de chorale et mon père était professeur de musique au secondaire à Saint-Georges-de-Beauce », explique-t-elle.

Sa rencontre avec Jean-Yves Saint-Pierre, diplômé en interprétation du clavecin de l'Université de Montréal (dans la vie de tous les jours, il est psychiatre au pavillon Hôtel-Dieu du CHUS) a été déterminante.

« Il y a peu de musiciens qui jouent des instruments anciens et qui s'intéressent à la musique baroque en Amérique du Nord, contrairement à l'Europe. Jean-Yves et moi avons eu rapidement le goût d'explorer différentes époques. Jean-Yves a un grand respect du contexte historique dans lequel les instruments ont été utilisés. »

« Nous expliquons aussi nos instruments aux gens qui viennent nous entendre », souligne Maude Fréchette-Gagné.

« La Belle Chapelle est une très belle salle et c'est un honneur de pouvoir y jouer », conclut-elle.

Vous voulez y aller

Noëls anciens

Première partie : chorale d'enfants Les Oisillons

Belle Chapelle de Sherbrooke

Dimanche 13 décembre, 15 h

Entrée : 15 $ (stationnement inclus).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer