• La Tribune > 
  • Arts 
  • Napoléon voyage: plus proche du conte et du stand up 

Napoléon voyage: plus proche du conte et du stand up

« Il y a beaucoup d'humour dans ma façon... (La Presse, Olivier Pontbriand)

Agrandir

« Il y a beaucoup d'humour dans ma façon de raconter les voyages que j'ai faits à la fin des années 1990 et au début des années 2000 », raconte Jean-Philippe Lehoux, qui signe le texte de la pièce Napoléon voyage, en plus d'en jouer l'unique rôle. « Il s'agit d'un récit autobiographique où il n'y a pas de place pour la fiction. »

La Presse, Olivier Pontbriand

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Lac-Mégantic) C'est bien connu, il n'y a rien de plus ennuyeux que d'être pris toute une soirée à écouter un parent ou même un ami raconter ses souvenirs de voyage récent... C'est caricatural!

Mais que le public se rassure. La pièce Napoléon voyage n'a rien de lourd, long et pénible selon son auteur et unique comédien. C'est d'ailleurs une prestation plus proche d'un spectacle d'humoriste, d'un stand up comic, d'un conte à la Fred Pellerin. Et qui a reçu des commentaires positifs de la part des critiques, semble-t-il.

Jean-Philippe Lehoux l'assure : « Le public rit. Il y a beaucoup d'humour dans ma façon de raconter les voyages que j'ai faits à la fin des années 1990 et au début des années 2000. »

Les pays qu'il a visités alors, sac au dos : la Syrie, Cuba, la Norvège, les Balkans et le Japon. Il s'agit d'un récit autobiographique où il n'y a pas de place pour la fiction.

Un ami musicien, Bertrand Lemoyne, auteur-compositeur-interprète, accompagne Lehoux sur scène, avec sa propre musique. La mise en scène du spectacle a été partagée avec Philippe Lambert.

« La musique est très importante. Elle est liée à certains souvenirs... Car c'est la passion du voyage que je raconte à ma façon. Ce n'est pas sur le ton d'un grand voyageur, mais plutôt comme touriste maladroit, avec plein d'autodérision... J'ai ouvert mes carnets de voyage. J'ai sorti des anecdotes intimes où je ne me suis pas senti glorieux : quand j'ai été malade, lorsque j'ai fait un faux pas... Ou alors quand j'avais des responsabilités qui ont mal tourné, comme dans cet hôtel d'Angleterre où j'avais un emploi et où je me suis mis les pieds dans les plats... Je n'ai pas vraiment de pudeur dans ce que je raconte. C'est presque mon journal intime que je livre », résume Jean-Philippe Lehoux.

Le courage de ses défauts

Il lui faut donc une certaine dose de courage pour révéler ses défauts. S'y trouve-t-il une pointe de masochisme? « Non, pas vraiment, j'accepte ce que je suis. J'ai intercalé d'ailleurs des observations plus sensibles, d'autres plus dramatiques. Il faut savoir rire de soi, c'est ainsi que les gens vont se reconnaître, car en voyage, il nous arrive tous des choses. Accepter de voir ainsi la société où nous vivons, en tant que personnes sans prétention, désamorcer ce qu'on est au-delà de la morale, je crois que ça fait du bien. Je reçois beaucoup d'amour du public à la fin. Le rire du public me donne de l'énergie! » avoue le comédien, qui enseigne à l'École nationale de théâtre, en écriture et en jeu théâtral.

« C'est aussi un mélange d'observations sociologiques sur le mode de vie, l'accueil qu'on m'a réservé, la nourriture que ces gens-là mangent, avec un regard d'Occidental. Ce spectacle, c'est ma contribution au Québec, une réflexion sur l'autre, sur l'ailleurs, qui nous permet de mesurer toute la chance qu'on a. Ce sont des pays qui ont connu la guerre, comme la Bosnie, la Syrie, que j'ai visitées en 2009 avant les épisodes avec l'État islamique et qui se trouve maintenant dans l'actualité », ajoute Lehoux.

« Les voyages, ce sont les rencontres », a surtout retenu Lehoux de ses pérégrinations à travers le monde. « Voyager redonne foi envers l'humanité, en la chaleur humaine. »

Vous voulez y aller

Napoléon voyage

Mardi 15 décembre, 20 h

Auditorium Montignac, Lac-Mégantic

Entrée : 32 $ (étudiants : 15 $)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer