Le Noël joyeux de Marie-Élaine Thibert

Pendant le spectacle-bénéfice Joyeux Noël, Marie-Élaine Thibert chantera... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Pendant le spectacle-bénéfice Joyeux Noël, Marie-Élaine Thibert chantera l'ensemble des titres de son album Un jour Noël et quelques autres du répertoire québécois.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Il y a des gens pour qui Noël, c'est le temps des bilans, de la nostalgie profonde... Pour d'autres, c'est l'odeur du sapin, le bonheur de manger une tourtière en famille et de chanter Vive le vent avec les enfants.

Marie-Élaine Thibert est de cette deuxième catégorie, bien ancrée dans le présent et la joie des Fêtes. « Pour moi, Noël, c'est une fête de famille et c'est joyeux. Ça se vit dans le plaisir. J'ai déjà hâte de mettre à ma fille sa belle robe et de la peigner pour aller en visite. »

C'est donc vers les airs joyeux de Noël que la chanteuse est naturellement attirée. « Les chansons de mon répertoire habituel sont souvent plus dramatiques. Alors qu'en spectacle de Noël, je m'amuse et je chante des chansons qui parlent du père Noël, de bas de Noël et de la neige », lance-t-elle en riant.

« Je vais quand même chanter Minuit, chrétiens, car les gens l'attendent. Mais personnellement, je suis plus portée à chanter J'ai vu maman embrasser le père Noël », ajoute-t-elle d'emblée, assurant que le public passera à travers toute la palette d'émotions liées au réveillon.

Dans son spectacle Joyeux Noël, Marie-Élaine Thibert chantera l'ensemble des titres de son album Un jour Noël, paru en 2008. À ce répertoire s'ajouteront 23 décembre de Beau Dommage, Marie-Noël de Charlebois et un peu de gospel.

« J'aime beaucoup chanter Happy Day. Et je demande au public de faire ma chorale », spécifie-t-elle, ajoutant qu'elle chantera aussi La quête et Le ciel est à moi, des titres qui la suivent depuis longtemps.

Sur scène, Marie-Élaine Thibert est accompagnée d'une pianiste, d'une bassiste et d'une percussionniste.

Un cadeau pour Haïti

Particularité : les profits du concert du 12 décembre à la Cathédrale Saint-Michel seront versés à l'organisme Solidarité Haïti, fondé par le grand-oncle de la chanteuse. La cause tient particulièrement à coeur à la chanteuse, puisque Solidarité Haïti construit présentement une école qui portera le nom de ses grands-parents maternels, Paul et Isabelle Côté.

« C'est une façon de les honorer et de les remercier pour leur engagement, sur de nombreuses années, au sein de l'organisation. Je ne suis jamais allée en Haïti, mais j'aimerais bien m'y rendre pour l'ouverture officielle de cette école qui comptera une quinzaine de classes. »

Marie-Élaine a toujours une pensée pour ses grands-parents lorsque la fin de décembre se pointe. « Quand j'étais enfant, Noël, ce n'étaient pas les cadeaux, mais l'occasion d'aller jouer avec la famille chez mes grands-parents. Ce sont de grands souvenirs. »

De ces grands-parents maternels maintenant décédés, elle garde un bel héritage. « Ils m'ont beaucoup inspirée. Mon grand-père était très travaillant. Il avait toujours trois ou quatre emplois à la fois. Il a créé des centres de loisirs, a coupé du bois, a eu une épicerie et était chef de chorale. Quand il a arrêté de travailler, il est tombé malade et est décédé. Alors il m'a appris à être travaillante, mais aussi à profiter du présent, car la vie, c'est maintenant. »

De sa grand-mère, Marie-Élaine a hérité la douceur. « Elle était douce, effacée et laissait toujours la première place aux autres. J'ai été longtemps comme ça. Maintenant, je la prends, ma place, mais j'ai dû travailler fort pour ça. »

Vous voulez y aller

Spectacle-bénéfice Joyeux Noël

Samedi 12 décembre, 20 h

Cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke

Entrée : 30 $ ou 40 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer