• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Sophie et Françoise Faucher réunies sur scène 

Sophie et Françoise Faucher réunies sur scène

Inspiré par les succès obtenus par Une âme... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Inspiré par les succès obtenus par Une âme et sa quincaillerie, Alain Labonté est en processus de création de trois autres livres.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(L'Avenir) Les gens de L'Avenir auront une occasion unique de voir Françoise et Sophie Faucher oeuvrer sur une même scène, alors qu'elles accompagneront Alain Labonté dans le cadre d'une soirée littéraire ayant pour fil conducteur le bouquin Une âme et sa quincaillerie. L'événement aura lieu le 5 décembre à la Maison de la culture.

« Après avoir lu mon livre, Sophie Faucher est venue me voir et m'a dit : "tu sais, c'est un format qui s'adapte bien à des lectures publiques". C'en était resté là, je ne pensais pas qu'elle était sérieuse, puis, quelque temps plus tard, elle m'a dit : "ma maman veut être dans le show". C'est à ce moment que c'est devenu sérieux », raconte l'auteur.

Le livre de Labonté, qui s'est déjà vendu à près de 3000 exemplaires au Québec, constitue le squelette du spectacle. On y traite du père, de la mère, de la transmission de valeur et, bien entendu, des enfants. L'artiste récitera des passages de son oeuvre et les deux comédiennes enchaîneront, entre autres, avec des passages provenant d'autres auteurs, mais toujours en lien avec la thématique.

Pour l'homme originaire de L'Avenir, il ne fait aucun doute que les gens de la région sont choyés de pouvoir assister au duo mère-fille. Ces dernières ne partagent pas la scène fréquemment, surtout pas à l'extérieur de l'île de Montréal.

« Si ce n'est pas plein, c'est qu'il y en a qui auront raté une belle occasion. Je ne veux pas que les gens viennent me voir, mais qu'ils viennent voir Françoise et Sophie », signifie-t-il.

Les 200 billets rendus disponibles pour le spectacle sont en vente au coût de 20 $. Au moment d'écrire ces lignes, plus de la moitié des entrées avaient trouvé preneurs. Alain Labonté espère qu'un grand nombre d'adolescents et de jeunes adultes se déplaceront afin d'assister à cet art d'une impressionnante qualité.

« Je ne voulais pas que ce soit cher afin que ça demeure accessible. Les filles sont des folles de littérature, et je veux qu'on puisse offrir la langue française aux adolescents. J'invite d'ailleurs les gens à offrir des billets en cadeau à leurs proches », ajoute-t-il.

Afin d'ajouter à l'expérience, l'artiste a annoncé la présence du musicien Yves Marchand, que l'on a notamment eu l'occasion de voir au sein de Zébulon. Il fera le lien entre les différents textes en musique et en chansons.

Prévu initialement pour une représentation unique, le spectacle Une âme et sa quincaillerie devrait, entre autres, être présenté à Montréal et à Québec au cours de la prochaine année. L'idée semble effectivement séduire.

« J'ai l'impression que ce show-là va tourner. On sera à la Maison Marie-Uguay le 13 mars et on a aussi reçu une demande du côté de Québec », annonce-t-il.

Trois autres livres

Inspiré par les succès obtenus par Une âme et sa quincaillerie, Alain Labonté est en processus de création de trois autres livres. Il a déjà annoncé une suite à son oeuvre initiale, puis il fera une petite incursion en littérature jeunesse. Son troisième projet en est un à quatre mains, qu'il réalise par correspondance. Il ne peut toutefois pas en dévoiler la nature à ce stade.

« Je suis vraiment dans une période créative et belle. J'ai accompli tout ce que je m'étais donné comme objectif de vie et je fais maintenant du temps supplémentaire sur le dos du bonheur. Je suis comblé et je ne me mets aucune limite », dit-il.

Au-delà de l'écriture, il continue à organiser des « partys pyjamas ». Il a d'ailleurs annoncé qu'une poignée d'artistes se pointeront à Drummondville dans cet accoutrement distinct afin de raconter des histoires au cours de l'année 2016. C'est la première fois que l'activité sortira des grands centres.

Labonté, qui célébrera son 50e anniversaire, se promet, par ailleurs, de voyager. Au cours des prochains mois, il envisage de faire Compostelle (du moins, en partie) et se rendre aux îles Maurice, à l'île de la Réunion et aux Seychelles. « Je veux aussi faire un voyage avec ma bonne amie Isabelle Boulay. Je ne sais pas encore quelle sera la destination », ajoute-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer