• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Des artistes de renom à la Salle D à Orford 

Des artistes de renom à la Salle D à Orford

Le 26 novembre, la chanteuse Edith Butler grimpera... (Archives, La Presse)

Agrandir

Le 26 novembre, la chanteuse Edith Butler grimpera sur la scène de la Salle D.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Orford) La Salle D à Orford, vous connaissez? Gageons que non. Toutefois, dans la région, les amateurs de musique québécoise auront certainement tôt fait de se souvenir de ce nom puisque des artistes connus devraient régulièrement se produire à cet endroit.
Pouvant accueillir jusqu'à 120 personnes, la Salle D est située à l'intérieur de l'Hôtel du parc Orford. Des spectacles sont présentés sur place depuis des années, mais ils sont habituellement réservés aux gens séjournant à l'hôtel.

Estimant pouvant faire croître sa clientèle de cette façon, l'Hôtel du parc Orford a choisi d'inviter désormais des artistes de renom et de s'adresser à un plus large public.

« On reçoit beaucoup de groupes et, souvent, les spectacles qu'on propose leur sont spécialement destinés. Par contre, il reste habituellement des places dans la salle et on veut maintenant les offrir au grand public. On va tester l'eau en présentant une série d'artistes de renom », explique Lorraine Beaudry, directrice générale et artistique de l'Hôtel du parc.

Le 26 novembre, la chanteuse Edith Butler grimpera sur la scène de la Salle D. Elle sera accompagnée par deux musiciens, la violoniste Andrée-Anne Tremblay et le pianiste Javier Asencio.

Deux jours plus tard, ce sera au tour de Maxime Landry de débarquer à l'Hôtel du parc Orford. Le public qui assistera à son spectacle pourra aussi voir sur scène l'auteure-compositrice-interprète Amélie Veille.

Enfin, à la fin du mois de janvier, la Salle D vibrera au son du disco lors du spectacle de l'inimitable Patsy Gallant, qui a collectionné les grands succès à une autre époque.

D'autres spectacles de moindre envergure ont également été insérés dans la programmation de la Salle D. Par exemple, le chansonnier Martin Grégoire interprétera plusieurs chansons de Georges Brassens dans le cadre d'un spectacle prévu le 12 décembre prochain.

OEuvrant de longue date dans le secteur des arts de la scène, Lorraine Beaudry ne croit pas que la Salle D fera compétition aux diffuseurs existant déjà dans la région. « On veut avoir notre créneau à nous et être plus une boîte à chansons ou une sorte de cabaret », note-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer