Artiste de la relève... à 58 ans

Suzanne Lainesse lance son deuxième album intitulé Te... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Suzanne Lainesse lance son deuxième album intitulé Te dire.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) L'auteure-compositrice-interprète Suzanne Lainesse lancera son deuxième album, intitulé Te dire, ce soir au Carré 150 de Victoriaville. Il s'agira pour la « jeune » artiste de 58 ans de l'événement le plus marquant de sa carrière.

« Nous serons sept sur la scène, j'aurai des musiciens et des choristes. Le tout sera mis en scène par Gilles Labrosse, ça ajoutera beaucoup au rendu. Le spectacle sera aussi filmé, ça me servira pour la promotion. C'est la première fois que j'aurai droit à toute la technique et les arrangements. Ce sera vraiment une soirée spéciale pour moi, ce sera une grosse célébration », a confié la pianiste et guitariste.

Pharmacienne de profession, Mme Lainesse s'est tenue loin de sa véritable passion jusqu'à l'aube des années 2000. Indépendante financièrement, elle a peu à peu laissé son gagne-pain afin de se concentrer sur la musique. Elle a lancé son premier album solo, Devant toi, en 2013, un opus qui s'est vendu à quelques centaines d'exemplaires. Elle persiste et signe une deuxième fois avec une oeuvre plus mature et plus représentative.

« C'est un album plus folk où la guitare est davantage présente. Il est aussi plus assumé, je prends ma place, je suis plus confiante maintenant que je suis déjà passé par là », explique-t-elle.

Les textes des dix titres de Te dire racontent un passage de la vie de la musicienne. Cette dernière affirme s'être inspirée de son vécu. Elle récite ces histoires avec humour et intimité. On y retrouve des chansons plus intimes comme Prends-moi et La Lune et d'autres qui sont des critiques de la société comme Le Monde est rendu fou ou Facebook.

« Facebook, c'est une réflexion sur les nouveaux médias et l'insidieuse dépendance qui y est reliée. Les gens se laissent tenter par curiosité et se retrouvent à perdre de nombreuses heures qu'ils pourraient consacrer à autre chose », explique l'auteure, précisant qu'il s'agira du premier extrait susceptible d'être diffusé sur les radios commerciales.

Afin d'ajouter à la qualité de la production, Suzanne Lainesse a fait appel au violoncelliste Claude Lamothe et au pianiste Martin Lizotte. C'est à Danys Levasseur qu'elle a confié les arrangements. « Ce gars-là est bourré de talent et il me connaît tellement. Les ambiances musicales qu'il réussit à créer sont incroyables, c'est un maître », soutient-elle.

Collaborateurs recherchés

Faute de moyens, l'artiste victoriavilloise n'a pas d'équipe de promotion et n'est accompagnée d'aucune boîte de diffusion. Les coeurs, elle est allée les chercher les uns après les autres à force de spectacles et de bouche à oreille.

Si elle compte un public de plus en plus captif et que les médias sont de plus en plus nombreux à s'intéresser à ce qu'elle fait, elle aimerait bien avoir l'occasion de s'adresser à un plus large auditoire grâce à la radio.

« J'aimerais que mes chansons passent à la radio et je continue de les pousser. Il y a des animateurs qui en ont fait passer des extraits, c'est encourageant. Je sais toutefois qu'il est plus probable qu'on donne une chance à un jeune artiste qu'à une femme de 58 ans. C'est dommage, mais c'est comme ça », suggère-t-elle.

Même si la situation n'est pas simple, Mme Lainesse espère avoir un été occupé et offrir nombre de spectacles un peu partout à travers la province. Parallèlement à l'aventure scénique, elle a l'intention de se mettre à l'écriture d'un troisième album.

« Ça représente beaucoup de temps et d'argent de s'autoproduire, mais je suis une passionnée et l'écriture me manque déjà. Ma carrière est toute jeune et j'ai l'intention de continuer longtemps », termine-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer