Une porte sur des trésors d'imagination

La directrice générale de Côté scène, Lilie Bergeron,... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

La directrice générale de Côté scène, Lilie Bergeron, et le président du conseil d'administration de l'organisme, Normand Chouinard, sont entourés de quelques membres de leur public cible lors du lancement de la cinquième saison de spectacles destinés au public enfance et jeunesse.

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Côté scène lançait, jeudi, la programmation de sa cinquième saison. Le centre de diffusion destiné au public enfance et jeunesse propose six spectacles utilisant danse et théâtre pour toucher l'imaginaire de toute la famille.

« Les spectacles nous amèneront d'aventure en aventure. Car les créations sont toutes différentes les unes des autres, mais chacune d'elles nous ouvre la porte à l'émotion et à des trésors d'imagination. Et comme tout le monde le sait, l'imagination est la vérité du poète. Et c'est cette vérité qui sera partagée, ici, grâce aux compagnies, aux auteurs, aux metteurs en scène et aux comédiens », a lancé d'entrée de jeu Normand Chouinard, président du conseil d'administration de l'organisme.

Cet automne, Côté scène invite petits et grands à découvrir les nouvelles créations du Petit Théâtre de Sherbrooke et de la compagnie de danse Sursaut, qui s'intitulent respectivement Lettre à Élénaet Moi2.

Lettre à Éléna traite du chemin du deuil et des mots pour dire au revoir. « Le point de départ de ce texte dansé est une lettre écrite par un papa qui a perdu sa jeune fille. Une lettre touchante, mais surtout profondément lumineuse », explique l'auteure et metteuse en scène Érika Tremblay-Roy, ajoutant que des enfants du primaire ont aussi participé à l'écriture de ce texte mis en danse par Christophe Garcia.

Conçu par Stéphanie Brochard, Moi2 est une quête identitaire explorant les multiples « moi » possibles. « Moi2, c'est moi avant de savoir ou d'accepter qui je suis. Dans ce spectacle, trois amis tentent de s'affirmer, de s'identifier », a souligné la directrice artistique de Sursaut, Francine Châteauvert.

La programmation automnale comprend également l'adaptation du roman de Tolstoï Guerre et paix, présentée sous forme d'une fresque théâtrale pour acteurs et marionnettes.

« Nous sommes convaincus que ce grand classique est éminemment contemporain », a commenté la coproductrice Lise Gionet, ajoutant que ce spectacle ne se prend pas trop au sérieux.

En février, Côté scène invite les enfants à venir se réchauffer dans une montagne de manteaux et les mots de Simon Boulerice, auteur de Tu dois avoir si froid. Et au printemps, les tout-petits sont convoqués aux représentations de Ogo et deBanc à manivelle.

Pas de limite d'âge

« Les spectacles s'adressent aux spectateurs de 2 ans et demi et plus, car il n'y aura jamais de limite d'âge. En fait, j'ai l'impression que cette limite d'âge s'imposerait d'elle-même si vous aviez perdu toute imagination et toute fantaisie, ce que je ne vous souhaite pas! » a précisé en souriant le comédien Normand Chouinard.

Rappelons que Côté scène est un consortium réunissant la compagnie de danse Sursaut, le Petit Théâtre de Sherbrooke et le Théâtre du Double signe. Ce consortium travaille depuis plusieurs années à la construction d'un nouveau lieu de diffusion spécialisée pour le public enfance et jeunesse.

« Nous travaillons fort et nous avançons. Nous visons 2017 pour la réalisation de ce projet. Mais tout dépend des gouvernements et des dépôts budgétaires », a commenté la directrice générale de Côté scène, Lilie Bergeron.

En attendant la construction de cette salle, les spectacles sont présentés au Théâtre Léonard-Saint-Laurent, au Centre culturel de l'UdeS ou au Tremplin. Pour plus d'information sur la programmation : www.cotescene.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer