• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Symphoniquement grandiose: Entrevue avec Lise Bellehumeur de l'OSA 

Symphoniquement grandiose: Entrevue avec Lise Bellehumeur de l'OSA

La fondatrice et maestria de l'ensemble a trié... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La fondatrice et maestria de l'ensemble a trié sur le volet trois solistes invités pour chacune de ces soirées.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Emanuelle Boutin-Gilbert
La Tribune

(SHERBROOKE) Il y a dix ans, Lise Bellehumeur créait son propre orchestre, l'Orchestre de musique de film de Sherbrooke, rebaptisé ensuite Orchestre du septième art (OSA). Comme à pareille date l'an dernier, la cinquantaine de musiciens se produira trois soirs à la place Nikitotek, les 27, 28 et 29 août, et en profitera pour lancer sa tournée automnale au Québec. La fondatrice et maestria de l'ensemble a trié sur le volet trois solistes invités pour chacune de ces soirées.

EST-CE QUE CE SERA LE MÊME CONCERT TOUS LES SOIRS?

Pas tout à fait. Les mêmes pièces seront répétées pour la portion du spectacle uniquement jouée par l'OSA. Par contre, la part qui est donnée à l'artiste invité changera chaque jour. Jeudi, ce sera avec la soprano Catherine Elvira Chartier. L'orchestre offrira un tableau avec les meilleures musiques vocales issues des films de Robert Wise comme West Side Story et Sound of Music. À la dernière répétition, on avait les yeux pleins d'eau. Les musiciens se laissaient contaminer par la musicalité et la voix de Catherine Elvira. Avec Éric Speed, on a un magnifique tableau sur le thème musical du film The Godfather. C'est un virtuose du violon, très dynamique et surtout sympathique. Samedi, on termine avec Raphaël Sacha, un musicien d'ici, un enseignant qui a déjà joué du violoncelle dans les premières années de l'OSA. C'est lui-même qui a fait ses compositions et les arrangements pour l'orchestre. Sur scène, il chantera et fera les accompagnements au piano. Dans la portion de l'orchestre, nous allons jouer la musique du film Spirit, plus légère, puis celle de Hidalgo, une musique gigantesque. On interprètera aussi la musique du film The Impossible qui est à faire pleurer. Ce sera assurément un coup de coeur pour les spectateurs. Puis Life of Pi, symphoniquement grandiose.

POURQUOI AVOIR CHOISI LA MUSIQUE DE FILM?

La musique de film, c'est un peu la musique des rois. Les rois, à l'époque, demandaient à des musiciens de leur écrire des pièces musicales presque sur mesure. Aujourd'hui, qui peut se vanter de faire la même chose? Les producteurs de films sont souvent ceux qui ont les moyens de le faire. J'ai choisi cette musique pour la faire découvrir. Ce n'est pas une musique exploitable facilement, parce que, souvent, elle ne sera entendue que pendant le visionnement du film. C'est aussi une musique écrite pour le studio, elle n'est pas pensée pour être nécessairement jouée en public.

QUELLES SONT LES ÉTAPES DE CRÉATION D'UN TEL SPECTACLE?

J'essaie de reproduire la musique, lui laisser ce que son auteur lui avait donné. Ce n'est pas un copier-coller, car je suis obligée de l'adapter selon les instruments qu'on a sur le plancher. Je réécris ces pièces pour que mes musiciens aient un minimum de travail pour un maximum de résultat. Les musiciens de l'OSA sont passionnés, talentueux et professionnels, mais ils ont aussi un emploi en dehors de la musique. Plus précisément, chaque minute de spectacle équivaut à environ huit heures de préparation. Ça commence par le choix des musiques, puis l'écoute, la retranscription, la visualisation des films, le choix des images et la synchronisation de tout ça. Et il y a les nombreuses répétitions chaque semaine qui nous permettent de comprendre le compositeur, de le jouer et de peaufiner notre travail. Ils sont vraiment bons, mes musiciens, d'apprendre tout ça. J'éprouve beaucoup d'humilité et d'admiration devant eux. Les vrais pionniers de l'OSA, ce sont eux, en fait.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer