Le rêve du sénateur

«Les garçons d'aujourd'hui s'amusent avec des petits bonshommes de guerre et... (IMACOM, RENÉ MARQUIS)

Agrandir

IMACOM, RENÉ MARQUIS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
GABRIÈLE ROY
La Tribune

(SHERBROOKE) «Les garçons d'aujourd'hui s'amusent avec des petits bonshommes de guerre et des petites voitures... C'est donc à ça qu'ils rêvent. Dans mon temps, nous n'avions rien de ça, alors nous rêvions aux histoires qu'on nous racontait.»

C'est sous cette thématique que le sénateur, incarné par Éric Gérard Langlois, transportera les visiteurs dans un de ses plus grands rêves d'enfance, pour célébrer la 14e édition du Rendez-vous d'Howard.

L'évènement du 12, 13 et 14 septembre prochain, sur le site enchanteur du Domaine Howard, promet une programmation qui suscitera la curiosité. En plus des valeurs sûres de l'évènement annuel, une journée de thématique médiévale amènera les visiteurs à s'aventurer sur les cinq plateaux du Domaine, soit les Landes du versant, la Cour du sénateur, le Jardin d'Helen, le Sous-bois des renards et la Maison bleue.

Inspiré du passé de ses ancêtres de souches irlandaise et écossaise, le rêve du sénateur Howard se réalise. À même le domaine, un camp des Archers de la Saint-François prend forme dès le levée du jour.

En plus d'animer des démonstrations de tir à l'arc anglais, les archers du XVe siècle proposeront des chants et de la danse d'antan, tout en présentant des jeux d'armes et plusieurs autres ateliers.

Contes, banquet et thé à l'anglaise... tout sera mis en place pour que chacune des anecdotes du sénateur devienne réalité... ou presque.

Dédoublement de personnage

Éric Gérard Langlois, qui incarne le sénateur depuis déjà 11 ans, a dû faire de nombreuses recherches pour jouer ce personnage bien connu, né il y a 130 ans.

C'est en discutant avec les petits-enfants du sénateur ainsi que plusieurs personnes qui l'ont côtoyé que le comédien a raffiné et bâti son personnage, année après année. En plus des histoires personnelles, de nombreux trucs sur la façon de parler, de marcher et de se comporter du sénateur lui ont été communiqués.

«C'est un homme qui a eu une carrière extraordinaire, mais à côté de ça, sa vie personnelle s'est révélée épouvantable, raconte-t-il. Un peu comme moi, il a eu une vie assez chambranlante, ce qui a fait de lui un mélange d'homme solide et fragile.» Son histoire est donc des plus intéressantes.

Se prêtant un peu trop au jeu, M. Langlois affirme que le «personnage prend le dessus» sur lui, de temps à autre. «Lorsque les gens qui me croisent dans la rue me nomment sénateur Howard, je prends un peu de recul», dit-il à la blague.

Pour obtenir de plus amples renseignements, il est possible d'accéder à la programmation complète sur le site web www.rendezvoushoward.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer