Quand l'art résonne dans l'eau

Environ 250 nouvelles oeuvres seront ajoutées à l'exposition... (Photo fournie, Aquart concept)

Agrandir

Environ 250 nouvelles oeuvres seront ajoutées à l'exposition Aquart cette année, en plus de celles qui restent en permanence dans la carrière Flinkote.

Photo fournie, Aquart concept

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Emanuelle Boutin-Gilbert
La Tribune

(SHERBROOKE) Pour la neuvième année consécutive, la carrière Flintkote de Thetford Mines accueillera l'exposition Aquart, du 7 au 9 août prochains. Plus de 250 oeuvres d'art seront exposées sous l'eau, à différentes profondeurs, et accessibles pour tous les nageurs, expérimentés ou non. Les visiteurs aquatiques pourront observer l'art sous toutes ses formes, de la sculpture à l'acrylique en passant par la photographie.

Charlène-Audrey Chouinard et Mario Cyr... (IMACOM, René Marquis) - image 1.0

Agrandir

Charlène-Audrey Chouinard et Mario Cyr

IMACOM, René Marquis

«J'avais un rêve : je voulais faire quelque chose de différent, quelque chose qui réunirait deux passions, la plongée et l'art», confie Charlène-Audrey Chouinard, artiste et instigatrice de l'événement créé en 2006, dans une carrière réputée pour la clarté de ses eaux turquoise. «Aquart veut faire allumer les gens. L'eau, c'est un miroir pour nous-mêmes. Elle a une puissance de résonance et de communication immense.»

«C'est ouvert à tous ceux qui sont à l'aise dans l'eau, qui savent nager. Ce n'est pas nécessaire de savoir plonger avec de l'équipement, car il est possible de voir certaines oeuvres simplement en s'immergeant la tête. Les oeuvres sont exposées à différents niveaux de profondeur.»

Cette année, il y aura deux entrées à l'eau, lesquelles sont situées près des principales galeries. Autre nouveauté : un quai flottant qui facilitera aussi la mise à l'eau.

En plus de la collection permanente, 250 nouvelles oeuvres seront exposées, dont une centaine demeureront au fond de la carrière. Parmi les nouvelles créations figurent plus d'une vingtaine de clichés du réputé plongeur Mario Cyr. «C'est un grand honneur pour nous de l'avoir comme porte-parole», se réjouit Mme Chouinard.

«Je suis un témoin privilégié», ajoute bien humblement le plongeur, en signifiant que, pour lui, il s'agit d'un grand plaisir de partager ses clichés avec le public estrien.

Les expositions sous l'eau, bien qu'elles aient leur part de danger, ont le vent dans les voiles. D'ailleurs, une portion des oeuvres d'Aquart se transporteront au festival Montréal en lumière l'hiver prochain. Aquart négocie aussi pour faire un échange avec des artistes de Las Vegas.

Sans danger?

La mort d'un plongeur le 13 juillet dernier (c'était la cinquième noyade depuis 2007 à cet endroit) pourrait-elle nuire à la réputation de l'événement?

«Tout est prévu au détail près pour rendre les installations sécuritaires pour les visiteurs, de même que pour les bénévoles qui accrochent les oeuvres», insiste Charlène-Audrey Chouinard. «La carrière n'est pas plus dangereuse qu'une autre. Il faut bien connaître ses capacités, bien manger et être en forme.»

Les eaux de la carrière étant relativement froides, la plongeuse avise ceux qui ont des problèmes cardiaques d'y penser à deux fois avant de se lancer.

«Plonger comporte toujours certains risques», rappelle Mario Cyr.

Encourager la recherche

Une partie des profits amassés grâce à la vente des billets sera versée au Groupe d'étude sur les élasmobranches et le requin du Groenland (GEERG).

«Le requin est un dinosaure vivant. C'est un animal mythique qui est au sommet de la chaîne alimentaire... et on n'a pas beaucoup de données sur cet animal. On donne de l'argent à ce groupe parce que je crois qu'on a vraiment besoin de savoir ce qu'il se passe dans notre fleuve», justifie Charlène-Audrey Chouinard.

Quant aux enfants qui visiteront le site lors de l'événement, ils pourront dessiner leur vision de la planète Terre et participer à l'initiative de l'équipe des Mille jours pour la planète. Ces oeuvres enfantines seront jointes aux autres dessins déjà réalisés, puis présentées sous forme de murale lors de la Conférence de Paris de 2015 sur le climat.

VOUS VOULEZ Y ALLER?

Neuvième édition d'Aquart

Du 7 au 9 août

À la carrière Flintkote de Thetford Mines

Entrée : 25 $ (prévente : 20 $)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer