• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Des fans attendent 14h pour voir Simple Plan 

Des fans attendent 14h pour voir Simple Plan

Avant de se lancer dans sa tournée internationale,... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Avant de se lancer dans sa tournée internationale, Simple Plan a fait escale à Sherbrooke vendredi soir. Certains festivaliers attendaient les membres du groupe depuis 8h30 le matin.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Emanuelle Boutin Gilbert
La Tribune

(SHERBROOKE) Certains festivaliers sont arrivés à 8h30 vendredi matin au parc Jacques-Cartier pour être bien certains de se trouver aux premières loges pour le spectacle de Simple Plan. Inutile de dire que la formation a fait des heureux en décidant de faire escale à Sherbrooke avant de se lancer dans sa tournée internationale!

Les fans ont réservé un bel accueil aux... (IMACOM, Maxime Picard) - image 1.0

Agrandir

Les fans ont réservé un bel accueil aux membres de Simple Plan.

IMACOM, Maxime Picard

Jade Verspaelst-Dion fait partie de ces lève-tôt. Elle a le groupe tellement dans le coeur qu'elle s'est même fait tatouer son nom. C'est son 18e spectacle : elle suit Simple Plan partout où elle peut. «Je connais toutes leurs chansons», affirme-t-elle.

La jeune femme ainsi que d'autres fans sont venues entre amies et ont toutes fait connaissance, faisant passer les heures avant le spectacle.

Les gars de Simple Plan ont commencé leur prestation en force avec l'un des succès de leur dernier album, Jet Lag. D'autres titres connus comme I'm Just a Kid, Crazy, Jump et Welcome to My Life ont aussi fait partie des chansons jouées par le groupe.

Les cinq musiciens ont offert une prestation énergique, à la hauteur de leur fougue habituelle. Ils ont occupé la scène de long en large, du début à la fin, tout en faisant participer les spectateurs à chacune des chansons qu'ils ont interprétées.

«Ça va être une belle soirée, on le sent dans l'air», s'est exclamé le chanteur Pierre Bouvier.

L'ambiance était effectivement électrique tant les admirateurs du groupe dégageaient de l'énergie. Les festivaliers sautaient dans tous les sens, chantaient, hurlaient et tapaient des mains.

Les collines du parc Jacques-Cartier ont d'ailleurs rarement été aussi bondées. Des kiosques de nourritures aux jeux forains en passant par la grande scène Loto-Québec, partout les gens se marchaient sur les pieds tant il y avait du monde.

Les bears bercent le public

En tournée québécoise jusqu'à la fin du mois de novembre, les sept membres du groupe de Shawinigan, Bears of Legend, ont offert en début de soirée un spectacle tout en contraste avec la prestation de Simple Plan.

Alternant le folk, le rock progressif et le classique, le groupe a su plaire au public estrien. Bercés par les sons du violon et de la voix de David Lavergne, les spectateurs ont été enthousiasmés par le groupe. Certaines chansons rappelaient le style des très connus Mumford and Sons, ce qui n'a pas semblé déplaire aux festivaliers.

Le groupe a aussi offert une très belle présence sur scène, et c'est un public à l'écoute qui a répondu aux nombreux appels lancés par le chanteur et ses musiciens.

«Chers Sherbrookoises et Sherbrookois, merci pour votre curiosité, merci de nous encourager et de nous suivre», a décoché le chanteur aux admirateurs de Simple Plan, juste avant de quitter la scène.

Pour un soir de plus, la compétition des grands feux a comblé les plus exigeants de la foule. Le spectacle des feux d'artifice de l'entreprise Orion, conçu par Patrick Chandonnet, était un exemple de synchronisme parfait. Telle une chorégraphie, les feux se sont élancés dans le ciel comme des danseurs sur une scène.

La couleur or a prédominé pendant l'ensemble du spectacle pyrotechnique, donnant tant un côté puissant que romantique aux explosions surplombant le lac des Nations. Des étincelles qui se décuplent et qui cherchent à atteindre toujours de plus près le firmament; ainsi pourrait-on décrire les flammèches qui ont déchiré le ciel hier soir.

Samedi soir, sur la scène principale, place à Dumas et Robert Charlebois.

Au Bistro SAQ, ce sont les Voyageurs Nus, DJ Miss Charlie et Olivier Brousseau qui feront lever la foule.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer