Des films, du faux, du fantastique

Rémi Fréchette... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Rémi Fréchette

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Karine Tremblay</p>
Karine Tremblay
La Tribune

(SHERBROOKE) C'est le moment de l'année où on se raconte des histoires autour d'un feu de camp. Entre deux guimauves grillées, on ressort les légendes mille fois entendues. Celles qui grouillent de loups-garous terrifiants, de fantômes apparus, d'ovnis aperçus. Celles qui provoquent parfois un petit frisson dans l'échine, qui réveillent les frousses de l'enfance.

Ce sont ces légendes-là que Rémi Fréchette a eu envie de fouiller dans sa nouvelle websérie, L'Étrange province. En dix docufictions de dix minutes, il s'attarde sur les histoires fabuleuses ou surnaturelles qui peuplent notre imaginaire.

«C'est un peu comme La Petite séduction. Mais avec des monstres. Et sans Dany Turcotte», explique le réalisateur natif de Sherbrooke.

Celui-ci voulait exploiter le filon du fantastique sans tomber dans la reconstitution d'événements. Il souhaitait de l'humour, de l'impro, de l'inhabituel, une caméra libre. D'où l'idée de tourner de faux documentaires, portés par un improbable, mais rigolo, duo de cryptozoologues.

«Un sujet qui fascine»

Frank et Carl (incarnés par Mathieu Handfield et Simon Lacroix) partent sur la trace de différents mythes du folklore populaire québécois. Le fantôme de l'Auberge St-Gabriel, le loup-garou de Kamouraska et, plus près d'ici, Memphré et le sasquatch de Coaticook ont tous été traqués par les deux explorateurs. Ces derniers sont aussi allés à la rencontre de différents spécialistes qui racontent le comment et le pourquoi des fantastiques récits et autres phénomènes inexpliqués.

«On peut être sceptique, mais pour moi, c'était vraiment important qu'on ne se moque pas de ceux qui y croient.»

Diplômé de Concordia, le cinéaste de 25 ans à qui on doit la websérie Les Jaunes (par la suite remaniée en long-métrage), n'en est pas à sa première incursion dans l'univers des mythes.

«Au cégep, j'avais tourné un film sur deux amis cherchant un monstre dans la forêt. L'idée m'est restée dans la tête. En parcourant Créatures fantastiques du Québec, de Bryan Perro, j'ai eu le déclic», dit ce fana de cinéma qui écrit des scénarios depuis l'école primaire et qui a eu sa première caméra en troisième secondaire.

En plus de plancher sur un projet de long-métrage, Rémi Fréchette aimerait mettre en boîte une deuxième saison de son Étrange province.

«J'ai une déjà une longue liste d'histoires potentielles et je réalise que c'est un sujet qui fascine les gens.»

Parce que, autour d'un feu ou bien à travers l'écran lumineux, c'est pareil : on aime se faire raconter des histoires de fantômes, d'ovnis, de loups-garous et de sorcellerie.

Vous voulez voir?

L'Étrange province

Sur Illico.tv et sur tva.canoe.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer