Marathon de théâtre à Victoriaville

Le coordonnateur du Festival de théâtre amateur de... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le coordonnateur du Festival de théâtre amateur de Victoriaville, Simon Allaire, en compagnie de sa présidente d'honneur, la comédienne Brigitte Charpentier.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) L'organisation du Festival de théâtre amateur de Victoriaville (FTAV) présentera une quinzaine de pièces sur deux semaines, du 19 au 28 juin, à l'auditorium de la polyvalente Le Boisé, ainsi qu'à l'agora de la place Sainte-Victoire.

Fort du succès obtenu lors des deux premières éditions, l'événement accueillera cette année quatorze troupes de théâtre amateur provenant d'un peu partout au Québec. On compte sur une belle représentation de la région montréalaise, de Québec, du Centre-du-Québec et de l'Estrie.

La troupe La Cellule de Saint-Camille y présentera notamment la pièce As is (tel quel) de Simon Boudreault, une présentation que l'on réserve aux 13 ans et plus à cause de son langage corsé. La troupe de théâtre des employés du CHUS sera également de la partie. Elle offrira, le 27 juin en début d'après-midi, la pièce Le Café inquittable écrite par Stéphane Baillargeon. L'imposante délégation oeuvre pour le plaisir et pour amasser de l'argent pour la fondation du centre hospitalier.

On évalue à 750 le nombre de personnes qui ont assisté aux différentes représentations l'an dernier. On espère évidemment augmenter l'achalandage et peut-être franchir le plateau des 1000 spectateurs.

« On y va étape par étape. L'an dernier, nous avons eu de la difficulté à aller chercher les troupes. Cette année, nous avons connu beaucoup plus de succès. On espère maintenant que ce sera la même chose pour le public », statue le coordonnateur de l'événement, Simon Allaire.

300 $ en bourses

Le Festival culminera le 4 juillet avec la présentation du gala de fermeture au cours duquel on remettra une douzaine de prix, ainsi que des bourses totalisant 300 $ aux meilleures troupes. L'an dernier, c'est le Théâtre de la Petite Majuscule de Brownsburg-Chatam qui avait mis la main sur le premier prix, celui de la meilleure comédienne et celui du meilleur décor. La troupe sera de retour pour présenter la dernière pièce du festival, le 28 juin en soirée.

Par ailleurs, l'organisation du Festival a mandaté la comédienne Brigitte Charpentier pour agir comme porte-parole. Originaire de la région, cette dernière a notamment fait partie de la troupe du Théâtre Parminou, en plus de jouer dans Virginie, Annie et ses hommes et les Poupées russes au petit écran.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer