Louis-Pierre Bougie: voyager, créer

Louis-Pierre Bougie... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Louis-Pierre Bougie

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Karine Tremblay</p>
Karine Tremblay
La Tribune

(SHERBROOKE) En 40 ans de carrière, Louis-Pierre Bougie a effectué plusieurs résidences de création à travers le monde. Un premier séjour en France et à Cracovie à l'aube des années 80 a permis au créateur québécois de faire la rencontre de maîtres-imprimeurs. Dans le ventre des célèbres ateliers de Lacourière et Frélaut, il a découvert des possibles artistiques qu'il a importés au Québec. Depuis, il n'a jamais cessé de parfaire sa technique et son talent. Et il n'a jamais cessé d'aller s'inspirer au loin.

Tout l'été, l'artiste de renom expose les oeuvres des 35 dernières années à la Galerie d'art du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke.

Fort bien nommée Allers-retours, l'exposition fait le lien entre les différents séjours à l'étranger et le parcours artistique du peintre et graveur natif de Trois-Rivières. Majoritairement en noir et blanc, avec toutes les nuances de gris existant entre les deux, et avec parfois quelques éclats de couleurs, la cinquantaine de gravures exposées témoignent de la polyvalence de l'artiste autant qu'elles permettent d'apprécier sa singulière signature. D'une époque de création à une autre, petits et grands formats se font écho. La collection personnelle de l'artiste, composée d'oeuvres acquises lors de ses différentes résidences à l'étranger, est aussi affichée sur les murs de la Galerie.

« C'est la toute première fois qu'une exposition a pour thème l'ensemble de ses voyages, lui qui est allé au Portugal comme à Buenos Aires », note la commissaire Geneviève Bougie.

Nièce de l'artiste, celle-ci a une vue d'ensemble de sa production et de sa carrière. Entre autres parce que, lorsque Louis-Pierre effectuait des résidences en création, elle le rejoignait souvent. Lorsqu'il est parti à Paris, à New York et à Helsinki, entre autres destinations, elle a pris un billet d'avion pour aller voir du pays tout en visitant son oncle.

Chaque séjour a laissé en elle une empreinte forte. Et la vision qu'elle a des oeuvres est teintée par ces périples pluriels.

« Une exposition comme celle-là permet de voir le chemin parcouru, l'art qui se transforme au fil des voyages et qui devient un peu moins figuratif au fil du temps », souligne-t-elle.

Regard sur la production faite en Finlande. Tout y est plus sombre. Comme mâtiné de grisaille.

« Là-bas, il y avait cinq heures de clarté par jour. Et il y avait la barrière de la langue. On sent dans les oeuvres ce manque de lumière, cette solitude. »

Parfois très figuratives, d'autres fois un peu plus abstraites, les oeuvres signées Bougie intègrent souvent personnages et silhouettes, feuillages et ombrages. On en fait la remarque à l'artiste spécialisé en eau-forte et taille-douce. Il hausse les épaules et se garde bien de commenter.

« Je n'explique pas mes oeuvres, je ne veux pas influencer le regard des gens. Chacun fera sa lecture de l'expo, une lecture qui n'est probablement pas la même que la mienne », indique celui qui a aussi produit 11 livres d'art avec différents poètes.

« Le livre d'art est une tradition européenne. Ici, il y a très peu de collectionneurs intéressés par cette forme d'art », explique Geneviève Bougie.

Tant pis : Louis-Pierre Bougie persiste et signe. Sa plus récente oeuvre reliée, Ainsi fait, a été réalisée de connivence avec le peintre et écrivain François-Xavier Marange, un ami qui s'est éteint en 2012 et qui était un voisin de travail à l'Atelier Circulaire de Montréal

Dans la malle des projets à venir, Louis-Pierre Bougie aimerait se rendre au pays de Galles pour réaliser un livre d'art à partir des poèmes de Dylan Thomas. Mais pour l'heure, c'est à Sherbrooke qu'il s'arrête, le temps d'un vernissage, ce soir, à la Galerie.

Louis-Pierre Bougie

Allers-retours

Galerie d'art du Centre culturel de l'UdeS

Jusqu'au 29 août

Vernissage ce soir, dès 17h

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer