Pousser la voix, s'ouvrir le coeur

Andee... (La Presse, Édouard Plante-Fréchette)

Agrandir

Andee

La Presse, Édouard Plante-Fréchette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Karine Tremblay</p>
Karine Tremblay
La Tribune

(SHERBROOKE) Il y a plusieurs mois déjà que son premier album est bouclé. Sur les tablettes d'Universal Music, Black and White Heart patientait. Andee aussi.

« Le délai a eu du bon, j'ai eu le temps de jouer avec mon nouveau groupe de musiciens, de faire vivre les chansons sur scène. Mais comme ça faisait longtemps que le disque était pas mal terminé, j'avais hâte qu'on le sorte », explique Andrée-Anne Leclerc, qui a choisi de faire carrière sous la bannière d'un surnom qui a l'avantage de ne s'embarrasser d'aucune barrière linguistique. L'auteure-compositrice-interprète découverte il y a trois ans à Star Académie ne s'en cache pas : elle aimerait percer les marchés canadien, américain et européen.

« Je rêve d'aller partout, de voyager avec ma musique. J'espère me promener beaucoup, surtout que maintenant, je suis meilleure pour boucler mes bagages. Avant, j'oubliais toujours quelque chose! »

Ça tombe bien, ses chansons sont taillées dans une étoffe rock-pop anglophone qui s'exporte aisément. Et elles harponnent les portugaises. Never Gone, le premier extrait lancé l'an dernier, fait déjà partie de l'oreille collective.

Andee a pourtant douté, en cours de chemin. La chanteuse de 24 ans ne cache pas les remises en question, les hésitations qui lui ont traversé l'esprit avant le lancement, lundi, de la galette de 17 titres (incluant six chansons bonus).

« Il y a eu quelques moments où je me disais qu'il fallait changer de genre musical, qu'il fallait réenregistrer telle chanson. Ce genre de trucs. Une semaine après, je m'apaisais, ça allait. Aujourd'hui, ces doutes-là sont derrière. Je suis contente du résultat, je suis fière du disque. Je ne me mets pas de pression avec les critiques. »

Mais elle reste prudente en entrevue. Autant Andee embrasse la scène avec fougue, autant elle s'exprime sur la pointe des pieds pendant l'entretien. Sans mettre beaucoup d'accent sur les anecdotes et sans s'avancer trop avant dans la confidence. Réservée?

« La promo, les entrevues, j'avais un peu de difficulté avec ça il y a tout juste un an. Maintenant, ça se passe mieux. Probablement parce que mon disque est lancé. Avant, je me sentais comme un boxeur qui s'entraîne pendant des mois sans monter dans le ring et avoir la chance de montrer de quoi il est capable. Avant, je n'étais pas encore dans le ring. Là, j'ai les deux pieds dedans », image la chanteuse, qui a travaillé avec le réalisateur et musicien Sébastien Lefebvre (aussi guitariste de Simple Plan).

Entre les deux, il y a eu une connexion musicale vraie.

« On admirait tous les deux le travail de l'autre. Sébastien a été un réalisateur très ouvert d'esprit. On a partagé nos idées. On a écouté un paquet de choses pour s'inspirer. Il y a eu beaucoup d'essais-erreurs, mais on a trouvé le son qui m'allait, un son que je qualifierais de pop-rock-soul.

En plus de collaborer avec Lefebvre, la chanteuse a aussi pu compter sur la plume de Jaren Cerf.

« On a coécrit certains titres, on se rejoignait beaucoup dans notre sensibilité et dans notre parcours. Ça donne un album qui me ressemble et des chansons collées à mon vécu », note la Québécoise établie à Toronto depuis l'an dernier.

« Au départ, je devais y vivre deux mois, le temps de suivre une formation sur l'industrie musicale. Et puis je m'y suis fait des amis, ma maison de disques est là-bas, j'ai décidé de m'y installer. C'est une belle façon de perfectionner mon anglais. Parce que oui, je suis bilingue et j'écris en anglais, mais il reste que ce n'est pas ma langue maternelle. »

Les mois qui viennent sont pour l'heure des pages blanches. L'agenda d'Andee est un horizon ouvert.

« J'aime que mes journées ne se ressemblent pas. Je sais que je chanterai à Ottawa le 1er juillet pour la Fête du Canada. Après, j'espère multiplier les spectacles. »

Ici ou ailleurs, la chanteuse est prête pour la tournée. D'autant que maintenant, elle a de la facilité à faire ses valises.

VOUS VOULEZ ÉCOUTER?

Andee

Black and White Heart

Pop/rock

Universal Music

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer