• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Peindre et sculpter le «moment parfait» 

Peindre et sculpter le «moment parfait»

André Desjardins... (Photo fournie)

Agrandir

André Desjardins

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) La recherche du «moment parfait» : ces quelques mots peuvent résumer la démarche artistique du peintre et sculpteur André Desjardins, un Magogois d'origine qui connaît beaucoup de succès aux États-Unis et en Asie.

«Je cherche constamment à faire des oeuvres dégageant la sérénité et évoquant la paix, affirme André Desjardins. Je veux surtout une chose : apaiser les gens qui voient mes tableaux en rentrant chez eux le soir. Je suis un partisan de la douceur et de la paix.»

Jusqu'au 19 juin prochain, plusieurs peintures et sculptures de l'artiste sont exposées à la bibliothèque de l'école secondaire de la Ruche, école qu'il a fréquentée. Une partie des recettes générées par la vente des oeuvres sera d'ailleurs versée à la Fondation la Ruche, qui soutient la mission de l'établissement scolaire magogois.

L'artiste soutient qu'il ne correspond nullement au stéréotype de l'artiste torturé qui crée dans la douleur. «J'ai eu mon lot d'épreuves et de problèmes dans le passé. Les épreuves que j'ai traversées m'ont amené dans la voie que j'ai choisie. C'est important pour moi de prendre le temps de vivre et de proposer cette approche aux gens par l'art», explique-t-il.

André Desjardins a vécu un moment marquant en 2008, lorsqu'il a participé à l'événement Artexpo New York. Il a vendu de nombreuses oeuvres, à cette occasion, et a attiré l'attention de Masterpiece Publishing, une firme californienne qui le représente désormais. La même année, son travail a par surcroît séduit le magazine Art Business News.

Aujourd'hui, ses oeuvres se retrouvent au sein de plusieurs collections privées ou publiques et dans des galeries situées à de multiples endroits à travers le monde. L'artiste jouit d'une réputation enviable.

Son succès depuis 2008, il le doit principalement à une technique qu'il a développée en peignant. «Sur mes toiles, je crée une perspective non pas vers l'arrière mais vers l'avant. C'est un peu comme si les personnages sortaient de la toile.»

Autre particularité : il ne fait pas appel à des modèles humains lorsqu'il peint ou sculpte. Les visages et les corps de ses oeuvres proviennent habituellement de son imagination.

Artiste depuis toujours

La création artistique a toujours fait partie de la vie d'André Desjardins. «Enfant, je créais des bandes dessinées», dit-il, en spécifiant toutefois que les artistes sont loin d'être nombreux dans sa famille.

La découverte de la table à dessin dans le cadre d'un cours à l'école de la Ruche à Magog a été un «déclencheur» pour lui. Cet outil, indispensable pour de nombreux créateurs, lui a permis de réaliser à quel point il pouvait être stimulant de s'adonner à la création artistique.

Après ses études, André Desjardins a travaillé en graphisme pendant des années. Il a produit des centaines de pochettes de disques compacts ainsi que des dizaines d'affiches de films et de pièces de théâtre. Il s'est peu à peu transformé en homme d'affaires, mais la vente et la comptabilité le rebutaient. Il a décidé de changer de cap au début des années 2000.

«J'ai vendu mon entreprise, à cette époque, et je me suis mis à faire de la peinture. L'art me permet de m'exprimer pleinement. Je suis fondamentalement un manuel», lance-t-il.

D'ailleurs, le travail manuel lui plaît tellement qu'il entame sans cesse de nouveaux projets de rénovation dans sa maison. «J'aime utiliser mes mains et transformer constamment l'intérieur de notre maison. Je le fais purement par plaisir», note-t-il.

Malgré qu'il réside dans la région de Montréal, André Desjardins est demeuré attaché au secteur de Magog, où il possède un chalet. «Aller en Estrie, c'est un ressourcement à toutes les fois. Cette région est tellement belle. Je trouve qu'il y a un savoir-être et une grande dignité chez les Estriens, qui sont en plus généralement gentils.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer