• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Dany Laferrière invisible dans les librairies 

Dany Laferrière invisible dans les librairies

Dany Laferrière... (Photo AFP)

Agrandir

Dany Laferrière

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Emanuelle Boutin-Gilbert
La Tribune

(SHERBROOKE) L'auteur québécois d'origine haïtienne, Dany Laferrière, entre à l'Académie française. Pourtant, son succès littéraire ne semble pas être considéré par les libraires de Sherbrooke.

L'auteur Dany Laferrière entre à l'Académie française, mais... (Imacom, Jessica Garneau) - image 1.0

Agrandir

L'auteur Dany Laferrière entre à l'Académie française, mais son succès ne semble pas être considéré par les libraires de Sherbrooke.

Imacom, Jessica Garneau

Alors que jeudi était une journée particulière pour la littérature québécoise, est-il normal que l'oeuvre de Dany Laferrière se fasse aussi discrète? Des trois grandes librairies visitées au moment de son intronisation, aucune ne semble rendre hommage à l'auteur. Chaque fois, à l'entrée, une panoplie de livres, mais aucun signe des ouvrages de Dany Lafferière. Ses oeuvres sont cachées dans la section réservée aux auteurs québécois.

Ensemble, les trois bannières - Archambault, Renaud-Bray et Biblairie GGC - offrent 38 livres pour une moyenne de cinq titres différents alors que l'auteur en a publié 25.

Au premier endroit, une série de classiques littéraires se trouvent sur les étalages du seuil de la porte. Pas l'ombre de ceux de l'auteur émérite.

À la seconde bannière, des objets de tout acabit accueillent le lecteur. Quand il arrive à la section lecture, sur l'ilot de la littérature québécoise, Dany Laferrière est toujours absent.

À l'entrée de la troisième librairie, les noms d'auteurs régionaux dominent les tablettes. Cependant, Dany Laferrière demeure invisible.

«Le reflet des préoccupations»

Le gérant de la Biblairie GGC, Michel Breton, affirme toutefois que la représentante pour les livres de Laferrière est passée à leur succursale cette semaine et que dès l'arrivage de plusieurs volumes commandés, un présentoir sera installé pour souligner l'ensemble de l'oeuvre de l'auteur récemment admis à l'Académie française. Il ajoute même que, normalement, ils ont tous ses titres en stock.Renaud-Bray semble indifférent au succès de l'auteur puisque la bannière ne semble pas vouloir modifier ses étalages pour ce dernier. Le libraire à l'accueil semble quand même un peu gêné de n'avoir que sept livres écrits par l'homme de lettres. «D'habitude, on en a plus que ça, mais avec le conflit...», justifie-t-il. Il faut rappeler que Renaud-Bray était en conflit avec Dimedia qui distribue les livres publiés sous les éditions du Boréal, maison qui édite bon nombre de livres de l'auteur en question.

Les employées à la réception de la boutique d'Archambault sont devenues un peu mal à l'aise quand a été demandé où étaient les livres de l'auteur immortel. Elles ont assuré qu'elles modifieraient rapidement leurs étalages à l'entrée pour faire une place de choix à l'auteur. La librairie est quand même celle qui possède le plus de titres différents pour un total de 22 volumes.

«Les inventaires des librairies sont souvent le reflet des préoccupations des lecteurs», explique M. Breton. Interrogées dans la boutique, deux personnes sur dix ont lu ou entendu du Dany Lafferière.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer