• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Simple Plan pourrait être la carte cachée de la Fête du lac 

Simple Plan pourrait être la carte cachée de la Fête du lac

Simple Plan pourrait bien être la carte cachée de la Fête du lac des Nations.... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Simple Plan pourrait bien être la carte cachée de la Fête du lac des Nations. Selon le site américain Pollstar, qui recense tous les concerts d'envergure, le groupe montréalais serait au parc Jacques-Cartier le vendredi 17 juillet prochain.

Il s'agirait du premier passage de Pierre Bouvier, Chuck Comeau, Jeff Stinco, Sébastien Lefebvre et David Desrosiers à Sherbrooke depuis leur spectacle devant 4000 spectateurs au Centre Expo Sherbrooke en 2006. Initialement, ce concert devait d'ailleurs se tenir sur le gazon du parc urbain, mais avait été déplacé pour des raisons météorologiques.

Le groupe, considéré comme une véritable usine à hits, a terminé l'enregistrement de son cinquième album studio, qui pourrait être lancé à la fin de l'été. Un nouvel extrait radio arrivera sur les ondes bientôt, selon un récent gazouillis du guitariste Jeff Stinco.

Il a déjà été annoncé que le quintette, connu notamment pour les chansons Jet Lag, Summer Paradise et Welcome to my Life, participera au Festivent de Lévis et au Bluesfest d'Ottawa cet été.

Alors que la programmation de la Fête du lac sera dévoilée mercredi après-midi, on sait déjà que Dumas, Lou Gramm, Sass Jordan et la revue musicale de Richard Petit, Les Vikings, y seront nommés.

Olivier Dion... - image 2.0

Agrandir

Olivier Dion

Et Olivier Dion

Entre deux séjours à Paris, où le studio et la promo l'accaparent, Olivier Dion reviendra aussi à Sherbrooke le 19 juillet pour participer à la fête populaire. « Je suis vraiment content que ça fonctionne, malgré le va-et-vient entre la France et le Québec qui me prend beaucoup de temps », a affirmé le chanteur. 

Pour son premier passage au parc Jacques-Cartier, comme invité rémunéré et non comme festivalier, le chanteur promet une version différente du spectacle qu'il a offert à la salle Maurice-O'Bready l'automne dernier. « Je n'ai pas beaucoup eu le temps d'y penser, mais je vais sûrement ajouter de nouvelles reprises de chansons, plus estivales et plus actuelles. Les festivals, c'est le moment pour changer des affaires et pour s'amuser », estime l'ex-académicien, qui n'a planifié que « deux ou trois » prestations extérieures cet été.

Sous contrat chez Columbia France, Olivier Dion volera de nouveau au-dessus de l'Atlantique ce week-end pour aller réaliser à Paris d'autres mystérieuses sessions de travail. D'abord prévue ce printemps, la sortie de son album en France a été repoussée à une date indéterminée. 

Celui qui a fait la première partie de Véronic DiCaire à L'Olympia de Paris en février prévient toutefois qu'un nouveau projet professionnel - « quelque chose de l'fun » - sera bientôt annoncé.

Partager

À lire aussi

  • Les feux de la Fête du lac vus du bunker

    Sherbrooke

    Les feux de la Fête du lac vus du bunker

    Dans les coulisses des Grands Feux, il n'y a ni côté cour ni côté jardin pour observer la pièce de théâtre pyrotechnique qui se déploie devant nos... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer