• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Kevin Parent : simplicité et imperfection 

Kevin Parent : simplicité et imperfection

Kevin Parent... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Kevin Parent

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

(Sherbrooke) Hiver 2014. Kevin Parent et son ami de longue date, le batteur Michel Roy, amorcent presque en catimini une tournée d'une douzaine de dates. Dans leur gibecière, des chansons à «casser». C'est une formule dont le Gaspésien a usé maintes fois par le passé : s'offrir une virée intime, sans faire grand écho, afin de vérifier si les nouvelles compositions passent la rampe. Après, normalement, il retournera s'enfermer en studio, pour que la galette soit fin prête, disons, l'automne suivant...

Mais au mois de juin, pouf! Face à l'ouest, sixième album de chansons originales de KP, débarquait chez les disquaires sans crier gare. Et voilà que la tournée qui suit garde la même formule qu'en rodage. Au lieu de s'enrober d'un quatuor ou d'un quintette musical, sieur Parent, ne craignant visiblement pas d'être musicalement court-vêtu, a décidé de repartir en modeste format tandem.

«Veux-tu savoir pourquoi il y a juste un drum avec moi?» demande le chanteur sur le ton de celui qui va briser une illusion. «Peu importe si je joue en ré mineur ou en fa, ça ne change rien pour le batteur. C'est ça, l'avantage. Quand tu as d'autres guitares, des basses, des claviers, tu n'as pas le choix de t'adapter à eux.»

Cela correspondait aussi à l'atmosphère de l'album Face à l'ouest, que Kevin Parent a voulu d'une grande simplicité, entre autres pour son petit noyau de chansons un peu plus «rurales».

«C'est d'ailleurs pour ça que l'album s'est fait si vite. Sur scène, j'ai su très vite ce qui marchait et ce qui ne marchait pas. Ça m'a permis de sauver un temps fou en studio. C'est aussi un album de chums, où les musiciens jouent d'un bout à l'autre. Un album plus raconté aussi.»

Pour l'écrire, Kevin Parent s'est inspiré d'une phrase de l'auteur américain Stephen King : «Write what you know [écrivez sur ce que vous connaissez]. J'ai adapté ça pour Face à l'ouest. Ça donne quelque chose de real.»

Postigo à la non-mise en scène

Autant il a écrit sur ce qu'il sait, autant Kevin Parent se lance dans le vide et l'imprévu avec son spectacle. Il a d'abord requis les services de Serge Postigo pour la mise en scène, mais les deux hommes ont conclu, après trois rencontres... qu'il n'avait pas besoin de mise en scène.

«Mon but, c'est que le spectacle soit plus spontané, plus humain, dans le moment présent. Un spectacle où je peux me tromper, mais où je me relève. À l'âge où je suis et avec toutes mes chansons, je n'ai pas besoin d'une feuille de route rigide. Je n'avais pas envie de donner un spectacle identique d'un soir à l'autre. Je voulais l'entière liberté de créer des moments... et l'insécurité qui vient avec.»

L'artiste souhaite en effet adapter le contenu de chacun de ses spectacles avec son public du moment, aussi bien les couples qui se tiennent la main que les auditoires de pleine lune qui n'ont envie que de faire la fête. Un défi de funambule, car un spectateur pourrait lui demander une chanson trop longtemps restée dans les tiroirs.

«Mais les gens ne cherchent pas la perfection. Ils veulent quelque chose de livré avec amour et passion. Si tu n'as ni l'un ni l'autre dans ce que tu fais, alors fais autre chose.»

Sherbrooke sera toutefois une exception dans son itinéraire. Michel Roy ayant un empêchement, ce sont plutôt les Porn Flakes qui accompagneront le Nouvellois.

«Ce sont des amis de longue date. Le spectacle sera un peu plus rock, mais il y aura quand même un volet plus acoustique. Je ferai probablement plus de pièces en solo en première partie», dit celui qui s'accompagne aussi bien au piano qu'à la guitare.

VOUS VOULEZ Y ALLER?

Kevin Parent avec les Porn Flakes

Vendredi 22 mai, 20 h

Théâtre Granada

Entrée : 39 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer