Jack Dupon excité de rocker le FIMAV

Le quatuor français Jack Dupon vient au Québec... (Photo courtoisie, Sophie Verret)

Agrandir

Le quatuor français Jack Dupon vient au Québec spécialement pour prendre part au FIMAV.

Photo courtoisie, Sophie Verret

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Le quatuor français Jack Dupon est à la fois honoré et excité à l'idée de participer pour la première fois à l'aventure du Festival international de musique actuelle de Victoriaville.

«Nous sommes vraiment honorés de faire partie de la sélection. Nous y présenterons une oeuvre sur laquelle on travaille depuis deux ans. Ce sera, en quelque sorte, son aboutissement», établit le chanteur et batteur Thomas Larsen.

Le groupe de rock progressif, originaire d'Auvergne, sera sur scène samedi en fin de soirée, sur le coup de minuit. Ce sera la toute première fois que Jack Dupon mettra les pieds au Canada et il le fera expressément pour le FIMAV.

«Ce sera l'événement le plus important de notre année. Ce sera une occasion de rencontrer des spécialistes et de créer des ouvertures vers d'autres projets. Participer à ce festival, c'est spécial pour nous. Sa renommée n'est plus à faire en France», ajoute le musicien, qui promet un concert frontal et percutant, ainsi que de nombreuses surprises qui devraient déstabiliser l'auditoire.

La naissance de Jack Dupon, en 2004, est issue de la rencontre de Thomas Larsen, Grégory Pozzoli, Arnaud M'Doihoma et du vétéran Philippe Prebet. Le groupe s'est rapidement fait remarquer pour ses longs morceaux aux mélodies accrocheuses, pour son humour décalé et ses voix de dessins animés. Il s'agira certainement de l'une des présentations les plus accessibles aux néophytes pendant le Festival.

«Nos créations ne sont pas élitistes. Nous sommes à la base une formation rock classique et nous jouons dans les bars. Nous avons une énergie rock à laquelle nous avons ajouté un vocabulaire plus moderne. Nous avons une musique presque joyeuse avec quelque chose qui cloche», explique le leader de la formation.

Le passage de Jack Dupon au Canada sera bref. Dans les jours qui suivront l'événement, le groupe se rendra au New Hampshire, là où les membres ont plusieurs amis et ont accès à des infrastructures d'enregistrement.

Les Français comptent déjà quatre albums à leur actif. Le dernier, Jésus l'aventurier, date de 2013. Comme le spectacle de Victoriaville marquera la fin d'un projet, la formation repartira en neuf avec de nouvelles créations, de nouvelles couleurs et une nouvelle ambiance. Elle prévoit endisquer un cinquième opus au cours de la prochaine année.

VOUS VOULEZ Y ALLER?

Jack Dupon

Samedi, minuit

Colisée des Bois-Francs

Entrée : 24 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer