Toujours sur la corde raide

Isabelle Boulay... (Archives La Presse)

Agrandir

Isabelle Boulay

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) La voix sera de retour à TVA pour une quatrième saison et Isabelle Boulay est pressentie pour un retour. Bien qu'elle ait adoré son expérience des deux dernières éditions, la chanteuse n'a pas encore confirmé qu'elle se rassoira dans le fauteuil rouge.

»Ce n'est pas parce que je n'en ai pas envie, c'est une question de disponibilité. Je sais qu'on a l'habitude de dire jamais deux sans trois, mais ce n'est pas une décision facile à prendre et il est encore un peu tôt, il y a trop de choses qui peuvent changer dans ma carrière», affirme la coach qui a goûté à la victoire l'an dernier avec Yoan Garneau.

Une participation à l'émission triple millionnaire requiert un important engagement personnel et émotif, selon elle. «Ça demande beaucoup d'honnêteté, de présence et d'énergie. Pas seulement du temps.»

La dernière saison de La voix a été forte en rebondissements et la coach a même vu l'une de ses décisions être renversée par le public, un fait rarissime à l'émission. Alors qu'Isabelle Boulay avait accordé sa note la plus faible à Angelike Falbo, en demi-finale, l'interprète de 16 ans a tout de même été propulsée en finale par le public. La marraine a accueilli cette décision populaire avec philosophie.

«Rendus à cette étape-là du jeu, les participants sont tous équivalents. Les gens ont souvent dénoncé le fait que le vote des coachs comptait pour beaucoup. Cette situation leur a montré que le public avait un réel pouvoir sur l'issue de la compétition», a-t-elle dit, rappelant qu'elle avait été la seule à se retourner pour Angélike lors des auditions à l'aveugle.

Comme elle l'a fait pour Yoan, Isabelle Boulay a l'intention de prendre la jeune Angélike sous son aile. Elle lui a conseillé certains auteurs-compositeurs qui se marient bien à son style et se rend disponible pour répondre à ses interrogations et ses craintes.

«Angélike est quelqu'un que j'aime beaucoup. Elle n'a que 16 ans et déjà elle a une voix exceptionnelle. Elle a beaucoup de potentiel», statue-t-elle.

Une tonne d'idées

Après avoir lancé un album country et, plus récemment, un album hommage à Serge Reggiani, qui est presque certifié double platine en France, Isabelle Boulay s'interroge sur la nature de son prochain opus. Même si elle croit que le public est prêt pour un album original, la populaire artiste caresse d'autres projets.

«Si je mettais bout à bout toutes mes idées d'albums et de spectacles, j'en aurais pour un bon bout de temps, rigole-t-elle. J'ai au moins cinq idées d'album, et c'est certain que je prépare un album original.»

Elle est heureuse d'avoir eu la chance de faire découvrir le répertoire de Reggiani à son public qui semble prêt à la suivre, peu importe le projet. La chanteuse refuse toutefois de le tenir pour acquis.

«J'apprécie que les gens me suivent, mais je doute toujours, je vais toujours douter. Je les prends par la main, les amène quelque part et je suis contente qu'ils apprécient. Dans notre métier, on est toujours sur une corde raide, on ne sait pas si les gens vont aimer ce qu'on propose», soutient-elle.

En tournée actuellement avec le répertoire du Français, Isabelle Boulay compte prendre quelques mois de repos cet été avant d'amorcer une tournée d'une quinzaine de spectacles en Europe.

Vous voulez y aller?

Merci Serge Reggiani

Isabelle Boulay

Maison des arts de

Drummondville

Ce soir, 20h

Billets: 48,50$

Salle Maurice-O'Bready 21 mai, 20h

Billets: 50,50$

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer