Centre culturel: du théâtre tout plein

Mario Trépanier... (Imacom, Julien Chamberland)

Agrandir

Mario Trépanier

Imacom, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Karine Tremblay</p>
Karine Tremblay
La Tribune

(SHERBROOKE) Grande saison de théâtre à l'horizon : lancée hier en présence de nombreux abonnés et artistes, la programmation 2015-2016 du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke fait la part belle à l'art dramatique.

« Le théâtre est toujours un morceau majeur. Cette année, je suis particulièrement content, l'offre est très variée », explique le directeur du CCUS, Mario Trépanier, qui ne cache pas son coup de coeur pour la pièce Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël, une création du Théâtre d'Aujourd'hui présentée dans la série Grandes sorties au théâtre.

« Le suspense qu'elle met en place, la qualité d'écriture et de jeu font de cette pièce un vrai bijou, souligne-t-il. On n'a jamais vu Luc Picard dans un rôle pareil. Il incarne un agent de placement pour qui tout s'effondre. Dans la peau d'une férue des chiffres qui semble un peu autiste, Sophie Desmarais lui donne la réplique. On ne sait rien d'elle au départ, mais on finit par lever le voile sur son mystère. C'est très fort. »

Le directeur se dit aussi heureux de la venue des grosses productions du TNM : Moby Dick (épopée plus grande que nature du duo Bryan Perro-Dominic Champagne) et La divine illusion (création de Michel Marc Bouchard dans laquelle Anne-Marie Cadieux joue Sarah Bernhardt lors de sa venue à Québec, en 1905).

Autre oeuvre marquante qui récolte d'élogieuses critiques, Tu te souviendras de moi, écrite par François Archambault, permet d'apprécier tout le talent de Guy Nadon.

« Elle raconte la trajectoire d'un historien atteint de la maladie d'Alzheimer. Il a vécu des moments importants de l'histoire du Québec et il revisite ces moments-là. C'est une métaphore et une réflexion sur la mémoire, personnelle et collective. Il est aussi question des traces qu'on veut laisser », explique le dramaturge, heureux de voir son oeuvre partir en tournée.

En théâtre toujours, mais dans la série Mercredis au théâtre, le directeur et son équipe ont eu la bonne idée de programmer la pièce Intouchables, qui réunit le tandem Antoine Bertrand-Luc Guérin. Écrite par Gabriel Sabourin, la pièce Le prince des jouisseurs permettra, elle, d'apprécier le talent d'Alain Zouvi dans la peau de Feydeau.

En humour, on pourra voir les nouveaux solos de Stéphane Rousseau, Philippe Laprise, Dominic Paquet, Guillaume Wagner ainsi que Mario Tessier (sans son jumeau cosmique José Gaudette).

Du côté de la chanson, Gregory Charles, Marc Dupré, Patrice Michaud et Yoan sont au programme, tout comme Alain-François, un habitué des festivals et du Colisée de Victoriaville, qui amènera sa Fête des fêtes une toute première fois dans le giron du Centre culturel.

« C'est un cadeau de la vie! Jouer dans une salle comme ici va me permettre de faire ressortir mon côté conteur. Je ne ferai peut-être pas autant swinguer le public, mais le côté festif va rester », dit celui qui sera accompagné de Marjo et France D'Amour pour son tour de piste de décembre.

Enfin, la série À la carte ratisse large et couvre tous les créneaux. On pourra y voir un Plume Latraverse revisiter ses chansons tout autant qu'une Mylène Paquette raconter sa traversée de l'Atlantique. Le quatuor QW4RTZ (un groupe d'exception promis à un grand avenir, assure Mario Trépanier), Hofesh Shechter Company (seul spectacle de danse de la saison) et David Thibault (le Elvis Presley québécois, finaliste de The Voice en France) font aussi partie de cette série, tout comme Faire l'amour, une pièce atypique qu'il faut voir, assure-t-on.

« La pièce est tissée d'histoires vraies. On avait envie d'aller au coeur du vécu des gens, on a fait une cueillette de confidences. Il y a des choses difficiles, mais rien de trash. On évoque une sexualité qui fait du bien. On raconte le très intime et le très universel tout à la fois », explique l'auteure et comédienne Anne-Marie Olivier.

L'abonnement aux séries est disponible dès aujourd'hui, midi. Pour toute la programmation : www.centreculturel.ca/.

L'abonnement à une série est un peu plus cher cette année. Il passe à 175$ pour cinq spectacles, une augmentation de 16_$ en comparaison au prix de l'an dernier.

«Ça veut dire environ trois dollars de plus par billet, taxes incluses. Cela est justifié par le coût plus élevé des billets à l'unité. On suit le cours du marché, mais on va au maximum du pourcentage d'économie possible. Il n'est pas rare qu'on frôle le 50 pour cent d'économie par billet lorsqu'il est acheté en formule abonnement», indique Mario Trépanier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer