• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Christian Bégin : prêt pour un printemps chaud 

Christian Bégin : prêt pour un printemps chaud

Entre deux manifestations, Christian Bégin préparera la 8e... (La Presse, Bernard Brault)

Agrandir

Entre deux manifestations, Christian Bégin préparera la 8e saison de Curieux Bégin.

La Presse, Bernard Brault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Ce n'est pas parce qu'il a été pris à partie par certains médias lorsqu'il a prié le gouvernement de «manger de la merde», le mois passé, que Christian Bégin calmera ses ardeurs. L'artiste entend continuer de militer et il entrevoit un autre printemps chaud.

«Je vais toujours être un citoyen militant, je ne peux pas croire qu'on s'apprête à léguer un monde dévasté à nos enfants. Je suis toujours convaincu qu'on peut changer les choses», affirme-t-il.

Il ne serait donc pas étonnant de le retrouver dans les rues en compagnie de plusieurs groupes, dont des étudiants, au cours des prochains mois afin de protester contre les décisions gouvernementales. Il marchera notamment aux côtés de son fils, très impliqué dans l'association étudiante de l'Université de Montréal. «Je vais être présent, c'est certain, et j'ai l'intention de continuer de dire ce que je pense», résume-t-il.

Concernant son écart de langage du mois de février, Christian Bégin estime qu'il s'agit d'un événement sans grande importance qui a été monté en épingle par certains médias en quête de sensationnalisme. Il n'aurait pas eu d'impact sur sa carrière ou ses relations personnelles ou professionnelles. «Cette affaire est derrière moi. Ça n'a pas eu d'impact», assure-t-il.

Une 8e saison pour Curieux Bégin

Entre deux manifestations, Christian Bégin se préparera en vue de la huitième saison de Curieux Bégin, une émission qui ne cesse de gagner en popularité, à sa grande surprise.

«On est de retour en septembre et je ne m'y attendais pas du tout, je suis étonné par la longévité de tout ça. Lorsqu'on m'a proposé cette émission, j'ai cru que c'était un one shot deal», statue-t-il.

L'émission a connu ses meilleures cotes d'écoute pendant sa septième saison.

«Depuis deux ans, on voyage moins dans les régions et les gens se sont approprié cette formule-là. C'est comme s'ils étaient reçus chez nous et qu'ils faisaient partie du party. Plusieurs m'ont dit qu'ils s'ouvraient une bouteille de vin avec nous», précise-t-il.

En tant que comédien, Christian Bégin est présentement en tournée à travers le Québec avec la pièce de théâtre Le prénom qui a connu un succès immense à Paris avant d'être adaptée par Juste pour rire. Dans une mise en scène de Serge Denoncourt, il y est accompagné de Patrice Robitaille, Isabelle Vincent, Gabriel Sabourin et Catherine-Anne Toupin pour un souper d'amis qui déraille à cause d'une discussion sur le choix d'un prénom d'enfant.

En plus de poursuivre ses associations avec les supermarchés IGA et le Festival des fromagers artisans du Québec, le Montréalais scénarise présentement deux séries télé pour le compte d'Attraction Média. L'un de ses deux projets verra le jour prochainement, alors que le deuxième est toujours en quête de financement.

VOUS VOULEZ Y ALLER?

Le prénom

Salle Maurice-O'Bready

Mercredi 8 avril, 20 h

Billets : 53 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer