• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Trois postes coupés à Radio-Canada Estrie 

Trois postes coupés à Radio-Canada Estrie

La direction de Radio-Canada a annoncé de nouvelles compressions jeudi. Parmi... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La direction de Radio-Canada a annoncé de nouvelles compressions jeudi. Parmi la centaine de postes additionnels qui seront abolis au pays dans ses services français, trois le seront dans les studios sherbrookois de la société d'État.

Les postes d'un journaliste, d'un monteur et d'un technicien au camion à micro-ondes seront ainsi supprimés d'ici septembre, selon l'annonce faite aux employés sur l'heure du dîner.

Le poste de journaliste permanent laissé vacant avec le départ de Marie-Laurence Delainey, passée au réseau TVA l'automne dernier, sera donc éliminé.

Ces nouvelles coupes portent à cinq le nombre d'emplois perdus à Radio-Canada Estrie depuis l'an dernier. Deux postes de techniciens étaient déjà passés dans le tordeur du plan de compressions budgétaires de la société d'État.

À compter de septembre prochain, le Téléjournal de 18 h sera tronqué d'une demi-heure en semaine. Il reviendra ainsi au format de 30 minutes qu'il adoptait auparavant. Cette réduction du temps d'antenne, qui touche aussi les stations de Trois-Rivières, Saguenay et Rimouski, a été annoncée en décembre.

Compression

Lors de la présentation de son plan stratégique en juin dernier, la direction de Radio-Canada avait annoncé qu'elle devrait diminuer ses effectifs de 20 pour cent au cours des cinq prochaines années, soit entre 1000 et 1500 postes tous services confondus.

Cette compression avait été rendue nécessaire pour équilibrer le budget 2014-2015, la direction de Radio-Canada invoquant un manque à gagner imputable à la baisse de la contribution fédérale, la chute de ses revenus publicitaires et de la perte des droits de diffusion du hockey.

Avec les abolitions annoncées jeudi, ce sont quelque 535 postes qui ont été abolis aux services français de la SRC depuis moins d'un an. Des réductions de postes doivent également être annoncées plus tard en journée du côté des services anglais de CBC.

- Avec la Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer