Du blues aux bleus

Mike Goudreau... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Mike Goudreau

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

(SHERBROOKE) Lorsque Mike Goudreau a lancé son premier album de blues en français, Nous avions rendez-vous, la réponse fut assez décevante. Le disque paru en 2000 lui a tout de même valu une invitation aux FrancoFolies de Montréal ainsi que la captation d'une de ses prestations par Radio-Canada, pour l'émission Silence on jazz.

« Mais ça n'a pas vraiment levé. Je me suis longtemps demandé pourquoi. Mais j'ai le sentiment qu'aujourd'hui, les amateurs sont prêts à écouter du blues en français. Du moins plus qu'il y a 15 ans », commente le musicien de Stanstead, qui lancera après-demain son 17e album, Je reste accroché, sur lequel onze des douze plages sont en français. La seule qui ne l'est pas... est instrumentale.

« Beaucoup de francophones me disent que le blues en français ne sonne pas bien. J'ai toujours trouvé ça bizarre. Pourtant, il se fait du très bon country, du très bon jazz, de l'excellente pop en français. Quel est le problème? J'en ai conclu que c'était une question d'habitude. C'est vrai qu'il y a tellement peu de blues en français! Même en France, les musiciens blues écrivent en anglais... souvent avec un très gros accent! Cet album me permet de me démarquer et de proposer quelque chose d'inédit. »

Né d'un père francophone et d'une mère anglophone, Mike a d'abord appris l'anglais. Puis ses parents l'ont envoyé à l'école française.

« J'ai trouvé ça très difficile au début, mais l'immersion sera toujours la meilleure façon d'apprendre. »

Pour son nouveau disque, Mike a tout de même travaillé avec des paroliers et des traducteurs, qui l'ont aidé à faire sonner le français. Il voulait que le vocabulaire reste québécois, mais pas trop, pour que les Français puissent aussi comprendre. L'album compte plusieurs nouvelles chansons, mais aussi certains de ses anciens succès qu'il a fait passer du côté de Molière, en refaisant les arrangements pour leur donner une nouvelle couleur.

« Arrête de boire est une de celles qui font le plus réagir sur scène jusqu'à maintenant », souligne-t-il.

Le musicien a dédié l'album à un ami disparu, le musicien Jean Custeau, décédé l'été dernier. « Il m'avait beaucoup aidé pour la prononciation du français sur Nous avions rendez-vous. Il aurait été le premier preneur de ce nouveau disque. »

Mike espère fortement que son album sera bien accueilli, d'autant plus qu'il a vécu un autre deuil, doublé d'une grande déception. Linda « Chocolate Thunder » Rodney, cette chanteuse de Géorgie avec qui il collaborait depuis quelques années, a été emportée par un cancer du pancréas en l'espace d'un mois. Elle avait chanté au Sherblues de 2012 et à la Fête du lac des Nations en 2010. Mike avait réalisé le plus récent album de Linda, mais celui-ci ne paraîtra pas.

« C'est très douloureux d'avoir perdu Linda. Elle avait 58 ans. Son mari et gérant a pensé lancer l'album quand même, car l'album était vraiment très bon et nous avions tous travaillé très fort. Mais sans tournée pour le rentabiliser, ça devenait impossible. Le matriçage et la pochette étaient terminés, il ne restait plus qu'à tout envoyer à l'imprimeur. Linda avait même des spectacles prévus au Québec cette année... »

Heureusement, Mike a toujours son projet d'album en concert. D'ailleurs, il enregistrera et filmera le lancement de vendredi soir. Ce qu'il a aussi fait la semaine dernière, lors d'un spectacle à Gatineau, et en 2012, lors du concert anniversaire du Boppin'Blues Band. Il pense qu'il aura ainsi assez de matériel pour réaliser un album live... et peut-être même un DVD.

« Un des extraits sur YouTube a déjà dépassé les 37 000 visionnements! »

Vous voulez y aller?

Mike Goudreau

Lancement de

Je reste accroché

Vendredi, 20h30

Vieux Clocher de Magog

Entrée : 25$

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer