• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Un musicien devient directeur artistique du Centre d'arts Orford 

Un musicien devient directeur artistique du Centre d'arts Orford

Wonny Song... (Photo fournie)

Agrandir

Wonny Song

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

(SHERBROOKE) Pour la première fois depuis belle lurette, ce ne sera ni un chef d'orchestre ni un administrateur du milieu des arts qui s'occupera de la programmation du Centre d'arts Orford: ce sera un musicien.

La direction du CAO vient en effet d'annoncer qu'elle a confié le mandat de directeur artistique au pianiste canadien d'origine coréenne Wonny Song. Ce dernier entrera en poste dès l'été 2015, pour élaborer la programmation du Festival Orford 2016.

Wonny Song succède à Jean-François Rivest, qui avait annoncé en novembre dernier que le Festival Orford 2015 serait son dernier en tant que directeur artistique. Il avait été nommé à ce poste en 2009.

Il s'agira de la première véritable expérience de direction artistique de Wonny Song. Le musicien de 36 ans a tout de même cofondé et codirigé l'école de musique et de beaux-arts Lambda, en 2007. Mais il est surtout connu comme pianiste virtuose s'étant produit un peu partout dans le monde. De nombreux prix ponctuent sa carrière.

« J'éprouve une grande fierté à relever ce défi : poursuivre le développement de la mission du Centre d'arts Orford et promouvoir l'excellence du Festival et de l'Académie Orford. Je souhaite également continuer à faire progresser sa notoriété à l'échelle internationale », a commenté Wonny Song par voie de communiqué.

« Le Centre d'arts Orford est fier d'accueillir un musicien de renommée internationale et un gestionnaire culturel d'exception qui saura poursuivre la mission artistique du Centre d'arts Orford tout en apportant une vision innovante », commente le directeur général François Tétreault.

Wonny Song est venu jouer à plusieurs reprises en Estrie. En janvier 2010, il accompagnait l'Orchestre symphonique de Sherbrooke dans le Concerto no 2 de Rachmaninov. Il a aussi joué plus d'une fois au Festival Saint-Zénon de Piopolis. Sa dernière présence à Sherbrooke remonte à novembre 2013, pour un concert-bénéfice au profit de la Belle Chapelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer