L'élevage des enfants démystifié

Le Sherbrookois Dominic Lafleur signe un premier livre dans lequel... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Le Sherbrookois Dominic Lafleur signe un premier livre dans lequel il dédramatise la vie de famille. Inspiré des péripéties qu'il vit avec sa conjointe Martine Rancourt et leurs trois enfants, Théo, Marie, Clémence, le livre 75 règles de base pour l'élevage des enfants révèle une plume pleine d'images et d'humour.

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Karine Tremblay</p>
Karine Tremblay
La Tribune

(SHERBROOKE) Ceux qui ne connaissent pas très bien Dominic Lafleur ont été étonnés de voir qu'il avait écrit un livre. Qui plus est un livre humoristique. Ses proches, eux, ont dit : « Enfin! Il était temps! »

« Je ne suis pas quelqu'un qui parle beaucoup », explique le Sherbrookois.

« Mais ses amis le savent : lorsqu'il ouvre la bouche, il punche. Il est très drôle », précise sa conjointe, Martine Rancourt.

Ensemble, le couple a trois enfants : Clémence, neuf ans, Théo, sept ans, et Marie, quatre ans. Un heureux trio qui a beaucoup alimenté les statuts Facebook de leur père avant de devenir la matière première du livre 75 règles de base pour l'élevage des enfants.

« J'avais une collègue qui insistait beaucoup pour que je fasse quelque chose avec ça. Elle menaçait presque de publier à mon insu! »

En octobre 2013, le conseiller en environnement chez Groupe S.M. a finalement envoyé des manuscrits. Six mois plus tard, il avait un contrat en poche avec la maison d'édition Les Malins.

« Il existe beaucoup de blogues signés par des mères, mais moins de trucs écrits par des pères. Cet aspect a plu à l'éditeur. »

De nouvelles théories

Il faut dire aussi que la plume de Dominic, pleine d'images et d'humour, est incisive juste ce qu'il faut. Il invente des nouvelles théories (par exemple : les enfants ne sont pas omnivores, ils sont pastavores!). Il réfère au Petit Castor, à Demetan, à Passe Montagne et à ces autres héros de notre enfance, mais il sait aussi être de son temps et évoquer Dora et Dexter. Oui dans le même livre, non pas à la même page. Bref, on ne s'ennuie pas en parcourant son manuel, qui est loin, bien loin des traités d'éducation publiés à la tonne par les spécialistes de la petite enfance.

« Quand Clémence est née, ça m'a frappé : il existe tellement de références! Et chacune énumère la liste des étapes officielles des premières années de vie. Ça porte les parents à s'inquiéter pour tout. Et pour rien. »

Sa plaquette à lui produit l'effet inverse en dédramatisant la vie de famille. Une chose dans laquelle il excelle. Dixit sa conjointe : « Il arrive tout le temps à nous faire rire, même dans les situations plus difficiles. »

C'est une ancienne collègue de travail, Justine Robidoux, qui a illustré les textes.

« Elle a fait un boulot formidable », souligne l'auteur de 39 ans, très satisfait de cette première plongée littéraire.

« J'avoue qu'au début de l'aventure, j'avais peur de perdre le contrôle. Je n'avais jamais travaillé avec une maison d'édition, je craignais de ne pas aimer le résultat final. Et finalement, le livre me plaît beaucoup. »

Des mots qui plaisent

Il plaît à d'autres aussi : « Je commence à recevoir des commentaires de gens qui me disent qu'ils ont ri, qu'ils se reconnaissent. C'est un peu surréaliste de constater que mon regard personnel sur la parentalité rejoint d'autres parents », dit celui qui pioche sur son ordi « surtout le jeudi soir ».

« Parce que je joue au hockey assez tard, ce soir-là, et au retour, je ne suis pas capable de dormir. J'ai alors une fenêtre de deux heures pour écrire, pendant que tout le monde dort. J'aime jouer avec les mots, le rythme, les images, les références. »

Dans les travers évoqués autant que dans l'exagération des mises en situation, on sent évidemment la tendresse de Dominic à l'endroit de sa marmaille. « Je les aime beaucoup... la majorité du temps! », dit le fier papa avec humour, avec amour.

Les lecteurs conquis posent déjà l'inévitable question : à quand le prochain? À quand les règles de base pour l'élevage des adolescents?

« Je ne sais pas s'il y aura un tome deux, ça va dépendre de l'éditeur. Mais je continue à remplir mon carnet de notes! »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer